RMC

Royaume-Uni: les 39 morts retrouvés dans un camion étaient Chinois

Trente-neuf corps, dont celui d'un adolescent, ont été découverts mardi dans une zone industrielle à l'est de Londres dans un camion dont le chauffeur a été arrêté, entraînant de nombreux appels à renforcer la lutte contre les passeurs de migrants.

Les 39 morts retrouvés dans un camion frigorifique près de Londres dans la nuit de mardi à mercredi étaient des citoyens chinois, ont rapporté jeudi les médias britanniques.

Il s'agit de 38 adultes et un adolescent. Les corps ont été retrouvés peu après l'arrivée du camion immatriculé en Bulgarie dans la zone industrielle de Purfleet, dans l'Essex.

Un homme de 25 ans, originaire d'Irlande du Nord a été mis en examen pour meurtre. Sa photo circule depuis mercredi dans les médias britanniques. Des doutes comment à émerger sur sa responsabilité car le camion était en deux parties: d'un côté la cabine, arrivée au Royaume-Uni par le port de Holyhead au pays de Galles et de l'autre côté la remorque, qui, elle, est passée par la Belgique.

Les deux parties se sont rejointes mardi vers deux heures du matin avant que la police ne soit contactée. Le suspect n'est donc resté que peu de temps au volant. Le Daily Telegraph affirme qu'il n'était pas au courant de son chargement.

Ce drame en rappelle un similaire de juin 2000, lorsque 58 clandestins chinois avaient été retrouvés morts asphyxiés dans un camion dans le port de Douvres, dans le sud de l'Angleterre.

En 2018, les autorités britanniques ont arrêté, à l’arrière de camions ou de voitures, 1.052 personnes dans les ports britanniques. Et déjà les associations d'aide aux réfugiés organisent une veillée d'hommage aux victimes, ce soir, devant le ministère de l'Intérieur à Londres.

Soizic Michaut (avec P.B.)