RMC

Six Français tués au Niger: "La zone est particulièrement instable, c'est là où se concentrent les opérations de l'armée française"

La région, classée orange par le quai d'Orsay tout comme le sud du pays, est jugée dangereuse et il est déconseillé de s'y rendre sauf raison impérative.

Six jeunes âgés d'une vingtaine d'année dont certains travaillaient dans une association humanitaire française. Ils profitaient de leur week-end pour se promener dans la région de Kouré où se trouve une réserve de girafe, à une soixantaine de kilomètres de la capitale Niamey.

"Ils ont pu être victimes d'un guet-apens, attaqués par des hommes à moto équipés de kalachnikovs puisqu’on a retrouvé un chargeur sur place. Cinq ont été tués par balle et une présente une plaie par arme blanche. Le véhicule a été incendié, les hommes ont pris la fuite", explique Dominique Rizet, spécialiste police-justice BFMTV.

Un conseil de défense doit se tenir mardi

La région, classée orange par le quai d'Orsay tout comme le sud du pays, est jugée dangereuse et il est déconseillé de s'y rendre sauf raison impérative.

"Cette zone des trois frontières est particulièrement instable. Depuis le sommet de Pau en Janvier c’est d’ailleurs sur celle-ci que les opérations de la force française Barkhane se concentrent pour lutter contre le groupe terroriste Etat Islamique au Grand Sahara qui est en réalité la branche sahélienne de l’Etat islamique", explique Niagalé Bagayoko, experte des questions de sécurité dans le Sahel.

Le ministère des affaires étrangères mène sur place une enquête pour déterminer la nature de cette attaque. Un conseil de défense présidé par Emmanuel Macron doit avoir lieu mardi matin.

Mahauld Becker-Granier (avec G.D.)