RMC

Speed dating sur la laïcité: "Prôner la fraternité et l'union, ça fait du bien"

Un homme et une femme lors d'un speed-dating. (Photo d'illustration)

Un homme et une femme lors d'un speed-dating. (Photo d'illustration) - Jack Taylor - AFP

L'association "la Fraternité Générale", qui promeut de nombreux événements culturels, a mis en place des speed-datings sur la laïcité. Pendant une heure, deux inconnus peuvent échanger sur la religion et la tolérance.

Depuis le 2 novembre, l'association "la Fraternité Générale" a mis en place des speed-datings sur le thème de la laïcité. Ces derniers ont pour objectif de faire renouer le dialogue entre les Français, près d'un an jour pour jour après les attentats du 13 novembre. En tout, une dizaine de personnes participent à chaque réunion. Pendant une heure, ils échangent sur la religion, la tolérance et l'unité.

"En France, on nous parle beaucoup de division, de choses comme ça. Prôner la fraternité, ça fait du bien", témoigne Ryan, un des participants à l'événement.

Cette idée est partagée par Nour, l'une des animatrices de l'événement, qui estime que "c'est vraiment important de partager nos connaissances, notre culture, de casser toutes ces idées qu'on a de l'autre". "Le meilleur moyen de casser tout ça c'est d'apprendre à s'ouvrir aux autres", expose-t-elle.

"On commence à être méfiant de tout le monde"

Pour Myriam, l'autre animatrice, la fraternité est une valeur utile en ce moment. "C'est important tout le temps, mais ça l'est d'autant plus aujourd'hui qu'on vit une période un peu difficile où on commence à être un peu méfiant de tout le monde, quel que soit le bord idéologique ou religieux", assure-t-elle.

Selon elle, "c'est bien de faire une petite piqûre de rappel à tout le monde en leur proposant ce genre d'initiatives comme se rencontrer et permettre à des gens qui ne se seraient peut-être pas rencontré en temps normal de se rencontrer."

L'association organise des événements de ce type partout en France. Dimanche midi à Nice, chacun était par exemple convié à un brunch fraternel.

F. H. avec Isaure Hiace