RMC

Interview "choc" de Meghan et Harry: "attristée", la reine Elizabeth II prend "très au sérieux" les accusations de racisme

RMC
"Toute la famille est attristée d'apprendre à quel point ces dernières années ont été difficiles pour Harry et Meghan" précise Buckingham Palace dans un communiqué particulièrement attendu.

La reine Elizabeth II a assuré mardi le prince Harry et de sa femme Meghan de son affection, et promis de traiter "en privé" les accusations de racisme lancées par le couple, assurant les prendre "très au sérieux".

Les confessions explosives du duc et de la duchesse de Sussex à Oprah Winfrey, diffusées dimanche, ont plongé la monarchie dans une nouvelle crise rappelant l'époque de Lady Diana, la mère d'Harry, dans les années 1990, qui avait révélé en public ses déboires conjugaux puis était morte dans un accident de voiture, pourchassée par les paparazzis à Paris.

Sous pression pour sortir de son silence, le palais de Buckingham a publié un communiqué au nom de la reine, fait rare à la mesure du séisme secouant la famille royale, accusée de s'être montrée insensible face aux pensées suicidaires de Meghan et, à travers un membre non nommé, de s'être interrogée sur la couleur de peau de leur futur enfant.

"Toute la famille est attristée d'apprendre à quel point ces dernières années ont été difficiles pour Harry et Meghan", indique le très court texte, soulignant que le couple et leur fils Archie "seront toujours des membres de la famille très aimés".

La rédaction de RMC avec AFP