RMC

"Je demande toujours l'intervention de l'armée", dit Natacha Bouchart, la maire de Calais

Invitée ce matin de Bourdin Direct, la maire de Calais, Natacha Bouchart réclame toujours l'intervention de l'armée alors que des échauffourées ont éclaté ces dernières nuits entre migrants et policiers.

A Calais, la nuit de mardi à mercredi a été "bien plus calme" que les deux précédentes autour de la "jungle". Dans la nuit de dimanche à lundi, seize policiers avaient été très légèrement blessés lors de heurts avec environ 200 migrants avec 300 grenades lacrymogènes utilisées et onze policiers l'avaient été dans la nuit de lundi à mardi.

Natacha Bouchart, la maire de Calais, réclame toujours l'intervention de l'armée: "Je ne demande pas la présence de l'armée dans le sens mauvais pour l'intervention, militaire. Nous sommes dans un dispositif précis et dérogatoire. Il faut apaiser les populations et permettre aux forces de l'ordre de mieux appréhender les migrants".

"On ne peut pas continuer à laisser faire", a-t-elle aussi lâché. "Dimanche dernier, nous avons assisté à une manifestation assez violente durant laquelle une Bible et un Coran ont été brûlés. Il y a des gens qui se sont infiltrées et c'est notre problème aujourd'hui. Nous avons un dispositif inadapté qui ne permet pas l'identification par photo ou empreinte".