RMC

Jean-Marc Ayrault plaide pour le maintien de "primaires" au PS

Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée, estime que les "primaires" visant à désigner le candidat du PS pour la présidentielle doivent se tenir comme prévu, alors que des voix s'élèvent pour dénoncer cette procédure au moment où le

Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée, estime que les "primaires" visant à désigner le candidat du PS pour la présidentielle doivent se tenir comme prévu, alors que des voix s'élèvent pour dénoncer cette procédure au moment où le - -

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste ne doit pas remettre en cause le principes de "primaires" pour désigner son candidat à la présidentielle, a...

PARIS (Reuters) - Le Parti socialiste ne doit pas remettre en cause le principes de "primaires" pour désigner son candidat à la présidentielle, a déclaré jeudi Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale.

La poussée dans les sondages de la candidate du Front national Marine Le Pen, qui menace d'exclure du second tour en 2012 soit la droite parlementaire, soit le PS, a relancé le débat sur cette procédure qui ne doit aboutir qu'à l'automne, avec actuellement une demi-douzaine de candidats potentiels.

"Je ne m'interroge pas. Je trouve que le calendrier est très long. Il a été décidé donc il faut l'assumer. Il ne faut pas toujours tout remettre en cause", a dit Jean-Marc Ayrault sur France inter.

L'élu socialiste a fait valoir qu'il y avait toujours actuellement des rivaux potentiels à gauche et non un seul candidat possible.

"Je pense qu'il faudra bien un processus démocratique pour décider quel sera le candidat des socialistes", a-t-il dit.

Thierry Lévêque, édité par Patrick Vignal

REUTERS