RMC

Jeune fille partiellement dénudée retrouvée morte dans un cimetière: ce que l'on sait

Prescillia, 18 ans, a été retrouvée morte dans un cimetière à Estagel, près de Perpignan. Elle a disparu samedi soir, alors qu’elle était au bal annuel des pompiers.

Il est près de 2 heures du matin, quand Prescillia disparaît. La jeune femme de 18 ans n’est pas rentrée au domicile familial, ses parents s’inquiètent. 

Ils préviennent alors les gendarmes. Des recherches sont lancées sur le champ par les autorités, recherches auxquelles se joignent la famille de la jeune femme et ses proches.

Des recherches qui, reprises au matin, restent vaines. C’est un visiteur du cimetière du village qui donne l’alerte, dimanche dans la matinée: il vient de découvrir le corps d'une jeune femme, partiellement dénudé.

Une enquête est immédiatement ouverte et confiée à la gendarmerie locale, avec l’appui de la section de recherche de Montpellier. La piste criminelle semble se dessiner: la jeune femme avait des traces de violences au niveau du cou. Les enquêteurs privilégient la thèse de la "mauvaise rencontre". 

La victime, "une enfant innocente", selon sa grande-soeur: Prescillia était atteinte d’un retard mental, "c’était un bébé dans un corps de jeune fille" explique sa soeur. Pour elle, s'en prendre à Prescillia, c'était "s'en prendre à un bébé".

Une autopsie doit encore être réalisée en début de semaine pour déterminer les circonstances exactes de la mort et si elle a subi des violences sexuelles. 

Benoît Ballet