RMC

Jeux vidéo, cinéma et gourmandise(s): quelques idées de dernières minutes pour la fête des pères 2019

Jeux vidéo, cinéma et gourmandise(s): quelques idées de dernières minutes pour la fête des pères 2019

Jeux vidéo, cinéma et gourmandise(s): quelques idées de dernières minutes pour la fête des pères 2019 - RMC

A quelques heures de la fête des pères, dimanche 16 juin (rappelons-le), voici quelques idées pour les papas.

Toujours pas de cadeau pour la fête des pères? Voici quelques idées à dénicher avant dimanche.

Pour changer des cadeaux traditionnels, comme les cravates ou les chemises, les papas seront gâtés cette année.

  • Pour (re)jouer le Mondial 

Ramenez la coupe à la maison! Avant l'arrivée (très) attendue de FIFA 20 (prévu le 27 septembre prochain sur toutes les consoles) et ces nouveaux modes, dont le "Volta", inspiré par le foot de rue, le jeu vidéo FIFA 19 se met à l'heure de la Coupe du monde féminine.

Alors que les Bleus nous ont fait rêver l'année passée, et que les Bleues nous font espérer le meilleur, depuis fin mai, les amateurs peuvent participer à la finale de ce Mondial en France avec l’une des 22 sélections nationales féminines grâce à une mise à jour gratuite! De quoi jouer en famille pour un petit bout de temps...

  • Pour (toujours) être le numéro 1

Très attendu chaque année, MotoGP19 vient de faire une apparition plein pot sur le grand circuit de la vie. Sorti le 6 juin dernier sur PS4, Xbox et PC (et sur Switch dès le 27 juin), l'opus propose cette année son lot de nouveautés pour toujours plus de réalisme qui fera - évidemment - frémir les amateurs de deux roues. On peut ainsi se frotter aux modes "Champions", "Rookies" et multijoueur. Trois nouveaux circuits mythiques, dont le Laguna Seca, font également leur arrivée, en plus des 19 circuits de la saison. Enfin, modernité quand tu nous tiens, ce MotoGP19 voit également sortir des stands des motos électriques pour, selon l'éditeur Milestone, un "style de course complètement nouveau". 

  • Pour faire la fête (avec modération)
    A l'occasion de la fête des pères, le bien nommé "Une petite mousse" propose des "kits" très spéciaux qui étancheront sans doute les papas les plus épicuriens. En plus des fameuses boxes pour les assoiffés, un coffret de "mixologie", élaboré avec L’Héritier Guyot, maison dijonnaise spécialiste ès liqueurs, est également disponible. 

Objectif: devenir un spécialiste du cocktail grâce aux bières artisanales et des liqueurs de fruits. Ou du moins s'y connaître un peu plus - et toujours avec modération - sur les cocktails à base de bière. A noter, enfin, qu'il s'agit d'un coffret en édition limitée. Avis donc aux amateurs.

un coffret de "mixologie", élaboré avec L’Héritier Guyot, maison dijonnaise spécialiste ès liqueurs,  est également disponible.
un coffret de "mixologie", élaboré avec L’Héritier Guyot, maison dijonnaise spécialiste ès liqueurs, est également disponible. © Ma Petite Mousse
  • Pour avoir des (vraies) tablettes de chocolat

Après l'effort, le réconfort. Après des "boxes" en tous genres, en voilà une qui mérite de craquer. Littéralement.

"Maître Chocolat" propose en effet de découvrir chaque mois 4 tablettes de cacao réalisées Stéphane Bonnat, maître chocolatier. Il s'agit de chocolats élaborés avec des fèves provenant des plantations privées en Amérique du Sud, issues de sa chocolaterie et de ses grands crus préférés, qu'il travaille lui-même.

  • De quoi se faire tout un cinéma

Et si on se faisait une toile en famille? A l'occasion de la fête des pères, plusieurs (grosses) sorties ciné ont pointé le bout de leur nez.

Au menu: l'époustouflant film d'animation "Spider-man New Generation" qui revisite le mythe de l'homme-araignée; l'angoissant "Glass" de M. Night Shyamalan qui nous entraîne dans son univers si particulier ; une plongée particulièrement haletante dans "Kursk", qui retrace le naufrage dramatique de ce sous-marin nucléaire russe ... Enfin, véritable cerise sur Pac-Man, le très "feel good" "Monde de Ralph 2.0" qui va vous faire découvrir la face (vraiment) cachée d'Internet.

La rédaction de RMC