RMC

Jihad: l'angoisse d'un père dont les enfants seraient partis en Irak

-

- - Safin Hamed - AFP

Une famille recomposée de Villefontaine, en Isère, est portée disparue depuis mi-août. Ils pourraient être partis en Irak, vers l'Etat Islamique. Le père biologique de deux des enfants a témoigné ce lundi chez Jean-Jacques Bourdin.

Depuis le 21 août, Eddy Leroux, un musulman convertit décrit comme "radical" et sa compagne Jihane Makhzoumi, ne donnent plus aucune nouvelle. Leurs téléphones sont coupés, leur appartement vidé d'une grande partie de leurs affaires. Ce couple est parti avec 4 enfants : un nourrisson né de leur union, et leurs 3 filles de 5, 3 ans et 3 ans issues de précédents mariages. Aux dires de leurs proches, le couple se serait radicalisé depuis plus d'un an. Ils auraient profité d'avoir tous leurs enfants réunis pour partir vers l'Irak, rejoindre l’État Islamique.

"Tout ça a été préparé"

Abdelhakim Labriak, père de deux fillettes disparues, a témoigné ce lundi chez Jean-Jacques Bourdin. "Depuis 3 semaines, je suis angoissé", a-t-il raconté. "Ils sont devenus radicaux, a-t-il expliqué. Tout ça a été préparé, peut-être y a-t-il un réseau en France puisque apparemment nous ne sommes pas mes seuls à avoir nos enfants qui ont disparus". Le jihad ? "C'est une hypothèse, ce n'est pas prouvé. Moi je demande juste qu'on retrouve mes enfants, leur destination ce n'est pas mon problème".

P. G. avec Jean-Jacques Bourdin