RMC

L'ex-Premier ministre PS Mauroy condamné pour emploi fictif

L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy a été condamné à 20.000 euros d'amende pour avoir accordé un emploi fictif en 1992 à la communauté urbaine de Lille à Lyne Cohen-Solal, actuelle conseillère de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Ma

L'ancien Premier ministre socialiste Pierre Mauroy a été condamné à 20.000 euros d'amende pour avoir accordé un emploi fictif en 1992 à la communauté urbaine de Lille à Lyne Cohen-Solal, actuelle conseillère de Paris. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Ma - -

L'ancien Premier ministre socialiste et ancien maire de Lille Pierre Mauroy a été condamné vendredi à 20.000 euros d'amende avec sursis pour avoir accordé un emploi fictif à la communauté urbaine à une de ses collaboratrices en 1992.

L'ancien Premier ministre socialiste et ancien maire de Lille Pierre Mauroy a été condamné vendredi à 20.000 euros d'amende avec sursis pour avoir accordé un emploi fictif à la communauté urbaine à une de ses collaboratrices en 1992.

Cette dernière, Lyne Cohen-Solal, devenue depuis élue socialiste à Paris, a été condamnée à la même peine. Tous deux sont déclarés coupables des faits d'abus de confiance. Le tribunal n'a pas suivi le parquet qui avait requis une relaxe générale à l'audience le 3 décembre dernier.

Lyne Cohen-Solal cumulait cette fonction à Lille avec le titre de rédactrice en chef de l'hebdomadaire socialiste Vendredi.

Pierre Savary, Thierry Lévêque, édité par Gérard Bon.

REUTERS