RMC

La magistrate agressée à son domicile à coup de flashball a subi une intervention chirurgicale

L'agression a eu lieu à son domicile, dans un petit village des Yvelines.

La présidente de la cour d'assises des Yvelines, agressée lundi matin à son domicile par un tir de flashball par deux suspects toujours en fuite, a subi une intervention chirurgicale lundi. 

Présentant de multiples fractures au visage, mais aucun organe vital touché, la magistrate doit rester hospitalisée en observation à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière sous la surveillance d'une Unité Générale de Protection de la Préfecture de police.

Une enquête a été ouverte lundi soir pour "tentative d'assassinat". Le mobile précis de cette agression reste encore inconnu.

Il était aux alentours de 9h30 dans deux hommes casqués sonnent chez la magistrate, une maison de plain-pied qui donne sur la rue. Se faisant passer pour des livreurs, la magistrate ouvre la fenêtre du rez-de-chaussée aux deux suspects.

Elle essuie alors un tir de flashball en plein visage, d'après une source judiciaire contactée par RMC. Les deux suspects ont alors immédiatement pris la fuite à moto.

Marion Dubreuil