RMC

La mortalité en vélo n’a pas diminué en 2020, les cyclistes le plus âgés paient le plus lourd tribut

RMC
Le nombre de morts à vélo n'a pas bougé en 2020, 182 cyclistes ont perdu la vie sur les routes. Ce sont les plus âgés qui paient le plus lourd tribut avec 30% de la mortalité pour les 55-75 ans.

À plus de 70 ans, Véronique est une habituée du vélo en ville, elle a déjà eu un accident, sans gravité mais elle a du mal à être attentive à tous les dangers: "Il faut se méfier de tant de choses qu'il y a forcément un moment où on va oublier quelque chose. Parfois on fait des bêtises malgré soi, je ne regarde pas beaucoup parce que j'ai du mal à me tourner", raconte-t-elle.

Et pourtant il faut faire attention malgré tout. Si la mortalité sur les routes a baissé de 35% en janvier 2021 par rapport à l'année dernière selon les derniers chiffres de la sécurité routière, le nombre de morts à vélo stagne. On recensait en 2020 182 cyclistes tués. En en janvier de cette année, déjà 10 d'entre sont morts.

"Cela m'arrive de me faire peur"

À la faveur des confinements, les cyclistes sont de plus en plus nombreux, et il est parfois difficile de partager la route. Et ce sont les plus âgés qui paient le plus lourd tribut avec 30 % de la mortalité pour les 55-75 ans selon une étude de la société Dekra.

Patrick lui se déplace tous les jours à vélo, et il se fait souvent des frayeurs : "Cela m'arrive de me faire peur. Quand je suis en bout de course des freins et qu'une voiture freine brutalement. Sur route mouillée aussi, ça glisse forcément plus".

Pour Geneviève Laférèrre de la fédération française des usagers de la bicyclette, le port du casque devrait être encouragé pour protéger les séniors, plus vulnérables à vélo: "Plus ont prend de l'âge, plus les réflexes sont ralentis ainsi que la maîtrise. Le temps de réaction allongé fait que l'on est plus susceptible d'avoir des accidents". Autre facteur potentiel d'accident : le vélo électrique. Très prisé des séniors, qui se remettent en selle et ont parfois du mal à s'habituer à la vitesse.

>> A LIRE AUSSI - Ils ont entre 65 et 74 ans, qui sont les oubliés de la vaccination?

Lucie Nolorgues (avec G.D.)