RMC

Le Beaujolais nouveau est arrivé: une "cuvée exceptionnelle" (qui ne sent pas la banane)

Les premiers beaujolais nouveaux sont arrivés dans la nuit de mercredi à jeudi avec un millésime assez "exceptionnel", selon les professionnels qui veulent rajeunir leur image.

Le 3ème jeudi de novembre. Et la tradition a de nouveau été respectée. Les premiers beaujolais nouveaux sont arrivés dans la nuit de mercredi à jeudi avec un millésime assez "exceptionnel".

A Beaujeu, dans le Rhône, le coup d'envoi des festivités a été donné dès mercredi après-midi à l'occasion du 30ème anniversaire de la "Fête des Sarmentelles". Mais il a fallu attendre minuit pour la percée des tonneaux sous les cris des amateurs. "C'est ici et pas ailleurs que ça se passe. Il y a une ambiance sympa, c'est la tradition et c'est important d'être là" confie Audrey.

Montée en gamme

Mais ne parlez plus de banane! Les viticulteurs veulent se détacher de l'image de "vins industriels" au goût uniforme. Objectif: réécrire la stratégie, viser une clientèle plus jeune, continuer la montée en gamme et toujours mieux faire connaître les crus du beaujolais.

"C'est un vin sans a priori, de consommation facile. il n'y a pas besoin d'être formé pour y goûter" souligne pour sa part Daniel Bulliat, président de la Fête des Sarmentelles de Beaujeu. 

Une stratégie qui commence à porter ses fruits puisqu'au cours des dernières années, les bouteilles de primeur se vendent de 4 à 7 euros, alors qu'ils étaient souvent sous de la barre des 4 euros auparavant, indique l'interprofession.

"Tout en puissance"

Cette année, donc, le millésime s'annonce particulièrement abouti du fait de conditions de maturation idéales, sans accident climatique, avec du soleil et de la chaleur. "Un vin tout en puissance, soyeux en même temps. Il faut remonter à loin pour trouver une telle qualité" explique tout sourire le producteur Sébastien Dufour. 

"Les robes sont empourprées, denses, aux reflets violines-fuchsia. Les arômes de fruits noirs charnus, de fleurs (pivoine, lilas), quelques notes d'épices et de réglisse s'exhalent", explique ainsi Arnaud Chambost, sommelier, Meilleur ouvrier de France en 2000.

25.000 bouteilles vont être écoulées cette année, dont la moitié sera bue à l'étranger.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

Gwenaël Windrestin et X.A