RMC

Le Front national revendique un premier canton

Le secrétaire général du Front national, Steeve Briois, a été battu dans son canton du Pas-de-Calais, où il espérait être élu. Le FN a en revanche revendiqué un premier succès au second tour des cantonales à Carpentras, dans le Vaucluse. /Photo prise le 2

Le secrétaire général du Front national, Steeve Briois, a été battu dans son canton du Pas-de-Calais, où il espérait être élu. Le FN a en revanche revendiqué un premier succès au second tour des cantonales à Carpentras, dans le Vaucluse. /Photo prise le 2 - -

PARIS (Reuters) - Le Front national a revendiqué dimanche soir un premier élu au second tour des cantonales, dans le Vaucluse, à Carpentras. "Notre...

PARIS (Reuters) - Le Front national a revendiqué dimanche soir un premier élu au second tour des cantonales, dans le Vaucluse, à Carpentras.

"Notre candidat à Carpentras, Patrick Bassot, a obtenu près de 54% des voix", a déclaré Emile Cavasino, secrétaire départemental du FN.

En revanche, Steeve Briois, le secrétaire général du FN, a indiqué à Reuters qu'il n'était pas parvenu à battre son adversaire socialiste dans son canton du Pas-de-Calais, à Montigny-en-Gohelle

Le FN avait réalisé une forte poussée au premier tour avec un score historique pour ce type de scrutin d'un peu plus de 15%. à l'échelle nationale.

Il s'était qualifié pour le second tour dans un peu plus de 400 cantons, dont un peu plus de la moitié pour des duels avec des candidats socialistes ou communistes.

Les dirigeants du parti misaient officieusement à la veille du second tour sur une dizaine d'élus.

Gérard Bon, édité par Yann Le Guernigou

REUTERS