RMC

Le plan vigipirate fait baisser la délinquance: "c'est mathématique"

-

- - AFP

Une baisse importante des cambriolages et des vols a été constatée en janvier par la police en France. Baisse qui pourrait s'expliquer par la mise en place du plan Vigipirate après les attentats.

Le plan vigipirate a-t-il fait baisser la délinquance en France? C'est l'hypothèse avancée par l'Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales, l'ONDRP.

En janvier, les atteintes aux biens (vols à main armée, vols d'autos, vols à la tire et cambriolages) ont baissé de 12,4 % par rapport au même mois l'année dernière, en zone police. On comptabilise 117 000 atteintes aux biens en France métropolitaine en janvier 2015 contre 131 500 en janvier 2014.

Cette baisse pourrait s'expliquer par la mise en place du plan Vigipirate à son niveau maximal après les attentats du 7 et 9 janvier dernier. 122 000 policiers, gendarmes et militaires ont été déployés en France.

"La population est beaucoup plus vigilante"

Nicolas Comte, secrétaire national du syndicat SGP police, estime que le renforcement du plan vigipirate et la baisse de la délinquance sont forcément liés:

"Plus vous avez une présence policière, plus ils sont visibles, moins vous avez de délinquance, c'est quasiment mathématique même s'il n'y a pas que ça, c'est le premier des facteurs. Je crois également que la population est beaucoup plus vigilante en période de risque terroriste et que nos concitoyens ont tendance à beaucoup lus nous signaler les comportements suspects des uns ou des autres et ça a un effet sur la délinquance".

Depuis les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher, de nombreux policiers et gendarmes supplémentaires ont été déployés, tandis que 10.500 militaires protègent 830 "sites sensibles" en France dont 310, principalement juifs, en Ile-de-France.