RMC

Le Top de Bourdin & Co

-

- - -

Vendredi dans la matinale de Bourdin & Co, Fabien Crombé a privilégié les chiffres du chômage, la Centrafrique, et les baisses des subventions allouées au théâtre, qui ont conduit un directeur à foncer sur les grilles de l'Elysée.

"La réalité, c'est le tassement du chômage, pas encore l'inversion"

Les chiffres de novembre en hausse de 0,5% soit 17 800 chômeurs supplémentaires.
Mais pour François Hollande, l'inversion de la courbe du chômage est bien amorcée.
La voix du président relayée par Michel Sapin en conférence de presse. Lui aussi parle d'inversion de courbe.
La gêne à gauche avec le porte-parole des députés PS, Thierry Mandon qui l'exprime à 7h10 sur RMC. Il contredit les déclarations de Michel Sapin hier. "En matière de chômage il faut être près de la réalité, et là la courbe du chômage est stable, mais il faut se retrousser les manches car elle n’est pas encore inversé". Alors pourquoi François Hollande persiste-t-il à promettre l’inversion ? "Pour mettre tout le monde sous pression. Il faut déclarer une guerre civile contre le chômage."

Pour Jean-Claude Mailly, le secrétaire général du syndicat Force ouvrière ce n’est "que de la communication". A 8h35 sur RMC : "Vous voyez le ministre du Travail dire 'bah non, on s'est plantés' ? On peut toujours tripatouiller les chiffres, le problème de fond c'est que le chômage augmente."

Michel Sapin dit "le chomage recule". Pour Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE, à 7h50 sur RMC, "c'est une petite erreur car la hausse du chômage a ralenti tout au plus". L'économiste qui analyse ces chiffres : "L'emploi dans le secteur privé n'est pas reparti. Le gouvernement n'a pas réussi à créer assez d'emplois aidés."
Et pour l'économiste, la croissance actuelle ne permet pas d'amélioration: "On est dans un petit tassement, de l'ordre de 0.8% de croissance par an, insuffisant pour stabiliser le chômage. La France a besoin de 2% de croissance pendant 5 ans."
Ce qui demande un changement de politique économique selon l'économiste : "Il faudrait arrêter les politiques d'austérité, il faut des grands travaux, préparer transition écologique."
Même le député UMP de la Drôme Hervé Mariton s'est étonné de ces chiffres à 8h10 sur RMC. "Moi, je pensais qu'à coup d'emplois aidés, François Hollande tiendrait son engagement. L'économie est en bien plus mauvais état."

Centrafrique : "Qu'on nous aide, sinon la digue pourra céder"

L’appel à l’aide conjoint de l’archevêque de Bangui, Monseigneur Dieudonné Nzapalainga et de l’imam Omar Kobine Layama, président de la communauté islamique de la République centrafricaine. Ils demandent à ce que l’ONU envoie forces militaires de toute urgence, 40 civils ont été tués depuis mercredi. Un nouveau charnier découvert près de l'aéroport avec une trentaine de corps. "La France seule avec la Misca, nous voyons les limites. L’ONU aura plus de force", explique l’archevêque. A 7h40 sur RMC, il craint le pire : "Le calme est précaire, avec les tirs que nous avons entendu hier, ça ne peut qu’augmenter la psychose, l’angoisse. Les gens se terrent chez eux. Qu'on nous aide, sinon la digue pourra céder."

"Il y a un moment où on ne peut plus, Les soupapes ont lâché"

Claudine Simon, assistante du directeur du théâtre de la Comédie italienne de Paris qui a a foncé sur les grilles de l'Elysée. Elle explique sur RMC à 7h20 le geste désespéré d'Attlio Maggiuli : il voulait s'immoler par le feu contre la baisse des subventions pour son théatre. "ça a été violent" dit elle. "On voit la situation du théâtre avec la baisse des subventions, on va droit dans le mur."
Depuis 2009, le théâtre a perdu la moitié de la subvention de la Ville de Paris : de 30 000 euros elle est passée à 15 000 euros. Et il a perdu 30 mille euros de la région. Claudine Simon retrace la chronologie de faits. "Il a disparu pendant qu'on jouait le 25 décembre en matinée, il a laissé des enveloppes pour le personnel avec les salaires de janvier. on a été rassurés quand on a su qu'il était vivant." Attilio Maggiuli est en garde à vue.

Les opinions du jour

Chômage : l'inversion de la courbe est-elle à notre portée ?

Faut-il instaurer un permis de conduire probatoire ?

Débat GG - Chômage : François Hollande a-t-il perdu toute crédibilité ?

La rédaction