RMC

Le Top de Bourdin Direct

Suivez Bourdin Direct, de 6h à 9h sur RMC!

Suivez Bourdin Direct, de 6h à 9h sur RMC! - RMC

La France livre des armes aux combattants kurdes, la croissance en panne et la fin de la carrière internationale de Ribéry, c’est le top de Bourdin Direct.

La France livre des armes aux combattants kurdes 

A 7h, Jean Guisnel, grand reporter au Point, spécialiste des questions militaires, précise: "Il faudra livrer des munitions, du renseignement fournis par les satellites français. Les kurdes sont des combattants qui ont besoin de munitions, ils en consomment beaucoup, ils ont besoin d'uniformes, de médicaments, de rations de combats, de tout un tas de choses qui ne sont pas nécessairement des armes létales." La France s'engage donc hors du cadre européen car la situation devient dramatique sur le terrain. Des dizaines de milliers de Yézidis, cette minorité religieuse massacrée par l'Etat Islamique, se réfugient dans les montagnes du Sinjar. Nury a 57 ans. Elle a fui dans les montagnes avec ses enfants avant d'arriver dans le village de Sharia. Traumatisée par ce qu'elle a vu, elle veut partir très loin: "Les terroristes nous ont tout pris, ils ont tué nos hommes, ils ont enlevé nos filles pour les prostituer, ils ont tué nos enfants. Tout ce qu'on demande, c'est que les Etats-Unis et les pays européens trouvent une solution et nous sortent d'ici".

"Il faut que le gouvernement se mette au travail"

Eric Woerth, ancien ministre du budget, invité à 7h40, accuse le gouvernement d’être responsable de la croissance en panne."Ce n’est pas uniquement une question de conjoncture, c’est l'absence de réforme qui crée les conditions de la crise". Pour le deuxième trimestre, comme pour le premier, la croissance est nulle. Le gouvernement est bien obligé d'admettre qu'il n'atteindra pas son objectif d’1% de croissance à la fin de l’année. Michel Sapin table désormais sur un PIB à 0,5%. Invité à 8h35 sur RMC, Philippe Waechter, chef économiste chez Natixis Asset Management: "Même ces 0,5% vont être compliqués à atteindre car il faudrait qu’on ait de la croissance au deuxième et au troisième trimestre de façon significative. Et là, il va falloir que les choses bougent pour y parvenir".

Ribéry raccroche les crampons.

Le milieu de terrain du Bayern Munich a annoncé dans le journal allemand Kicker qu’il mettait un terme à sa carrière internationale. Après 8 ans passés sous le maillot bleu, 81 sélections et 16 buts, Ribéry dit que le moment est venu pour un nouveau chapitre dans sa vie. À 8h10, la ministre des Sports, Najat Vallaud-Belkacem, respecte sa décision: "Il aura eu une carrière riche en équipe de France qu’il faut saluer. Il veut laisser la place à une nouvelle génération, c’est à son honneur. Et à un certain âge, des échéances à deux ou quatre ans, comme l’Euro et le Mondial, peuvent sembler lointaines. C’est sans doute ça qu’il a ressenti". À 7h, pour Franck Lebœuf, membre de la Dream team RMC: "Le bilan de Franck Ribéry est plutôt positif même si il y a une grosse tâche d’encre, cette équipe de 2010. Mais ça n’appartient pas qu’à lui. Point négatif aussi: il repart sans titre alors que la France peut peut-être postuler à un titre de champion d’Europe".

Fabien CROMBÉ