RMC

Le très bel été des parcs d'attractions français

La fréquentation des parcs d'attractions est en hausse

La fréquentation des parcs d'attractions est en hausse - AFP

Selon le Snelac, le syndicat national des espaces de loisirs, d'attraction et culturels, en juillet, la fréquentation des parcs d'attractions français est en hausse d'au minimum 5%, peu importe la région ou l'offre proposée. RMC est allée constater la bonne santé des parcs à la Mer de Sable, un parc situé dans l'Oise.

Le temps ensoleillé et le peu de pluie en juillet ont dopé la fréquentation des parcs d'attractions français. Selon le Snelac, le syndicat national des espaces de loisirs, d'attraction et culturels, en juillet, elle est en hausse d'au minimum 5%, peu importe la région ou l'offre proposée. "La météo plutôt clémente a poussé les gens à sortir", avance tout d'abord Arnaud Bennet, président de ce syndicat.

"C'était parfait"

Autre explication à ces bons chiffres: les Français, faute de partir loin et pour longtemps, compensent dans les parcs de loisirs en y restant une journée voire plusieurs en logeant sur place. "Quand on a un contexte globalement déprimé, le besoin de se retrouver en famille est plutôt réconfortant. Et les parcs constituent une très bonne alternative à des loisirs plus éloignés". Une fréquentation en hausse que RMC a directement constatée à la Mer de Sable, un parc d'attractions situé dans l'Oise.

"On s'est décidé un peu au dernier moment. On a regardé la météo et voilà… On a pu faire beaucoup d'activités avec les enfants, c'était parfait", raconte Olivier, accompagné de ses fils qui jouent aux apprentis archéologues. Et d'estimer: "On va dépenser environ 150 euros pour la journée entre l'entrée, les repas, les activités…"

"Pour que les enfants se changent les esprits"

Au toboggan, Ophélie surveille ses deux enfants. La famille est originaire de la Somme et effectue sa seconde grande sortie de l'été après le zoo: "C'est surtout pour les enfants, pour qu'ils se changent les esprits après une année de travail… Les parcs d'attractions permettent une journée de dépaysement un peu moins cher que des vacances. Quand on ne peut pas se les permettre, ça fait du bien !"

Avec près de 90 000 visiteurs en juillet, le directeur Thierry Maurice se réjouit déjà de sa saison: "Si on fait un comparatif avec l'an dernier, on est de l'ordre de 15% de fréquentation en plus. De plus le panier d'achat est plutôt en progression par rapport à l'an passé. Pour la partie dépenses dans le parc, cela s'explique par le temps. Quand il fait beau, vous avez plus tendance à boire un verre, à manger une glace…" A noter que la seconde quinzaine d'août commence bien, elle aussi. Une bonne nouvelle pour Thierry Maurice car l'an dernier ces deux semaines avaient été les plus fréquentées de l'été.

Judith Chétrit avec Maxime Ricard