RMC

Législatives: l'UMP maintiendra ses candidats face au FN

-

- - -

Sur l'insistance de Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy répond au FN: au second tour des législatives, les candidats UMP se maintiendront face aux candidats frontistes.

«En cas de duel entre un Front national et un socialiste, est-ce que l'UMP et le président préfèrent faire élire un député mariniste ou un député socialiste?»
Cette question de Marine Le Pen à Nicolas Sarkozy a finalement trouvé sa réponse ce jeudi matin: il n'y aura pas d'accord entre l'UMP et le FN aux législatives des 10 et 17 juin prochains.
«C'est un piège dans lequel je ne tomberai pas, a prévenu Nicolas Sarkozy jeudi matin. Les candidats [de l'UMP] aux législatives resteront, se maintiendront pour que les électeurs de l'actuelle majorité se retrouvent dans leur candidat».

«Des candidats partout»

L'UMP aura «des candidats partout», a souligné Nicolas Sarkozy, expliquant ainsi que la question de duels PS/FN aux législatives ne se poserait pas. Une nouvelle façon de mettre en garde les membres de sa majorité comme son ancienne ministre Chantal Jouanno, qui a affirmé qu'elle voterait socialiste aux législatives, en cas de face-à-face entre le PS et le Front national.
Nicolas Sarkozy a donc tranché: tous les candidats de l'UMP en position de se maintenir au second tour des législatives le feront, même s'ils arrivent derrière ceux du FN et du PS.
«Il se maintiendront s'ils ont 12,5% des inscrits, ça veut dire que dans 99,99% des cas ça sera le cas», précise le président sortant.
D'ici là, Marine Le Pen annoncera sa position personnelle pour le second tour de la présidentielle le 1er mai.

La Rédaction