RMC

Les Français favorables à une primaire à l'UMP en 2017

Une forte majorité de Français (55%) et de sympathisants UMP (56%) souhaite que le parti actuellement au pouvoir organise des primaires pour désigner son candidat à l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage TNS Sofres pour Canal Plus. /Photo d'a

Une forte majorité de Français (55%) et de sympathisants UMP (56%) souhaite que le parti actuellement au pouvoir organise des primaires pour désigner son candidat à l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage TNS Sofres pour Canal Plus. /Photo d'a - -

PARIS (Reuters) - Une forte majorité de Français et de sympathisants UMP souhaite que le parti actuellement au pouvoir organise des primaires pour...

PARIS (Reuters) - Une forte majorité de Français et de sympathisants UMP souhaite que le parti actuellement au pouvoir organise des primaires pour désigner son candidat à l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage TNS Sofres pour Canal Plus.

Ils sont 55% dans l'ensemble de la population et 56% des sympathisants UMP à le souhaiter contre respectivement 20% et 32%. Pour l'année prochaine, une légère majorité de la population (40% contre 36%) est également favorable à une primaire à l'UMP. Les sympathisants UMP y sont en revanche opposés à 55% contre 33%.

Le principe de la primaire "devrait s'appliquer à tous les partis", pensent 57% des Français contre 21% qui pensent qu'il ne devrait pas s'appliquer au parti au pouvoir. Quelque 46% des sympathisants UMP le pensent aussi, contre 41% qui l'excluent pour le parti au pouvoir, qui peut choisir d'office le président sortant.

Le sondage a été réalisé les 12 et 13 octobre sur un échantillon de 1.028 personnes choisis selon la méthode des quotas dans la population âgée de plus de 18 ans.

Thierry Lévêque

REUTERS