RMC

Les Sables-d'Olonne: la folle histoire de la mort totalement inventée d'un homme

La "fake news" a été postée sur Facebook dimanche dernier et partagée plus de 1000 fois. Pourtant, les faits, le meurtre d'un jeune homme ou le viol d'une jeune femme, sont faux. La mairie des Sables-d'Olonne va porter plainte.

Le message a été publié vendredi sur le Facebook d'un homme. Il expliquant qu'un jeune homme de 17 ans était mort après avoir été roué de coups non loin du tribunal des Sables-d'Olonne, en Vendée.

Rapidement, le message se propage sur les réseaux sociaux provoquant l'indignation générale.

Mais nos confrères de Ouest France cherchent à confirmer les faits, tant bien que mal. Une confirmation qui ne verra jamais le jour. Et pour cause: c'est une "fake news". Après un week-end d'enquête, une journaliste indique qu'il s'agit d'une rumeur complètement montée de toutes pièces. Elle a fait le tour de la police aux pompiers en passant par les urgences et on lui confirme bien que c'est une totale invention. 

L'homme convoqué à la mairie

Entre temps, la journaliste avait rencontré l'auteur du post qui lui avait confirmé ses infos, lui précisant les tenir d'un vigile qu'il connaissait - mais pourtant introuvable. Étrangement, juste après la rencontre, l'homme a supprimé le post et son profil Facebook. Ce dernier a été convoqué à la mairie des Sables-d'Olonne. La municipalité doit annoncer dans la journée si elle porte plainte.

B.M avec Bourdin Direct