RMC

"Manuel Valls doit rembourser les Français": l'échange entre un auditeur et Jean-Jacques Bourdin sur RMC

"Je veux être le prochain maire de Barcelone". C'est par ces mots - en catalan - que Manuel Valls a officialisé sa candidature à la mairie de Barcelone. Une déclaration qui a beaucoup fait réagir les auditeurs de RMC, dont David, qui s'est expliqué avec Jean-Jacques Bourdin en direct.

"C'est un volte-face... Il n'avait plus d'opportunité réelle en France. C'est un choix par défaut". Invité à réagir lors de la matinale de RMC, David, un auditeur de Lambesc, dans les Bouches-du-Rhône, a suscité le débat avec Jean-Jacques Bourdin. 

Revenant sur la candidature officielle de Manuel Valls à la mairie de Barcelone, David a posé le cadre:

"Mais ça fait combien de temps qu'il prépare son départ pour Barcelone? Ca fait combien de temps qu'il utilise nos impôts, avec ses indemnités parlementaires, pour payer ses déplacements et la mise en place de sa campagne à Barcelone? Je pense qu'il devrait y avoir une enquête préliminaire pour demander que Manuel Valls rembourse des frais que les Français auraient payé pour financer son début de campagne à Barcelone".

Un accusation jugée "un peu jusqu'au bout-iste" par Jean-Jacques Bourdin, qui rappelle qu'un député, tant qu'il est élu, bénéficie quoi qu'il arrive d'une indemnité parlementaire. Les deux hommes à l'antenne de RMC tombent alors d'accord: "Pourquoi n'a-t-il pas démissionné avant alors?" Enfin, Jean-Jacques Bourdin a conclu l'échange en replaçant le débat sur "l'opportunisme politique discutable" de l'ancien Premier ministre".