RMC

Marine Le Pen conseille à Nicolas Sarkozy de se méfier

Nicolas Sarkozy veut les voix mais pas "les gueules" des électeurs du Front national, a déclaré vendredi sur France Info Marine Le Pen, qui estime que la consigne du président sortant pour les élections législatives -vote blanc ou abstention en cas de due

Nicolas Sarkozy veut les voix mais pas "les gueules" des électeurs du Front national, a déclaré vendredi sur France Info Marine Le Pen, qui estime que la consigne du président sortant pour les élections législatives -vote blanc ou abstention en cas de due - -

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy veut les voix mais pas "les gueules" des électeurs du Front national, a déclaré vendredi Marine Le Pen, qui...

PARIS (Reuters) - Nicolas Sarkozy veut les voix mais pas "les gueules" des électeurs du Front national, a déclaré vendredi Marine Le Pen, qui estime que la consigne du président sortant pour les élections législatives -vote blanc ou abstention en cas de duels PS/FN- risque de se retourner contre lui le 6 mai.

Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi soir sur France 2 qu'il appellerait à voter blanc ou à s'abstenir en cas de duels entre le Front national et le Parti socialiste aux élections législatives de juin.

Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, a répété vendredi sur Canal+ que "jamais" le parti présidentiel ne scellerait d'alliance avec le Front national. "Ni alliance, ni négociations, ni discussions", a-t-il souligné.

"Ça veut dire que le candidat président est en train d'essayer de faire les poches, pour des raisons électoralistes, de mon programme. Ils veulent nos voix mais manifestement ils ne veulent pas (...) les gueules des électeurs marinistes", a commenté Marine Le Pen sur France Info.

"Et ben ça, les électeurs marinistes, ils vont s'en souvenir parce que socialiste, ou blanc, ou abstention, c'est cette consigne-là que le président-candidat a donnée hier aux électeurs en cas de duels PS-FN?", a-t-elle poursuivi.

"Mais qu'il se méfie que les électeurs marinistes n'appliquent pas cette consigne dans dix jours", a prévenu la présidente du Front national.

Marine Le Pen a terminé troisième du premier tour de l'élection présidentielle, dimanche dernier, avec 17,9% des suffrages.

Sophie Louet

REUTERS