RMC

Marine Le Pen pronostique la disparition de l'UMP

A Hénin-Beaumont où elle était venue soutenir les candidats du FN au second tour des cantonales, Marine Le Pen a prédit la "disparition" de l'UMP, dont les électeurs vont selon elle bientôt rejoindre sa formation politique. /Photo prise le 24 mars 2011/RE

A Hénin-Beaumont où elle était venue soutenir les candidats du FN au second tour des cantonales, Marine Le Pen a prédit la "disparition" de l'UMP, dont les électeurs vont selon elle bientôt rejoindre sa formation politique. /Photo prise le 24 mars 2011/RE - -

La président du Front national, Marine Le Pen, a prédit jeudi la "disparition" de l'UMP, dont les électeurs vont selon elle bientôt rejoindre sa formation politique.

A trois jours du second tour des élections cantonales marquées, au premier tour, par une forte percée du FN, Marine le Pen a apporté à Hénin-Beaumont, dont elle avait failli remporter la mairie lors des dernières élections municipales, son soutien aux candidats frontistes dans le Nord Pas-de-Calais.

"L'UMP est en voie de disparition, ici dans le Pas-de-Calais et bientôt dans toute la France, l'UMP va disparaître dans les prochaines années", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse en se disant "assez optimiste" pour dimanche.

"Les cantonales ne sont qu'une marche sur la grande route du pouvoir, cette marche est celle qui mène à un grand rassemblement, demain viendront avec nous des patriotes de droite et de gauche qui voudront défendre leur pays", a-t-elle ajouté.

Le FN sera présent au second tour des élections cantonales dans environ 400 cantons en France et, pour Marine Le Pen, "avoir un élu dimanche soir serait déjà un succès".

Dans la région Nord Pas-de-Calais, le FN sera présent dans 37 cantons, souvent dans des duels avec le PS.

Dans le département du Nord, le FN a obtenu 23,01% au premier tour et s'impose derrière le PS comme la deuxième force politique du département. Il est présent dans 17 cantons au second tour, 13 fois opposé au PS, 3 au PCF et une à l'UMP.

Le FN espère réaliser ses meilleurs scores au second tour à Maubeuge et à Roubaix-Est, où il dit même rêver de victoire.

Dans le Pas-de-Calais, le FN est pratiquement au même score sur l'ensemble du département, à 22,9%, avec une pointe à 36% dans le canton qui englobe Hénin-Beaumont où se présente Steeve Briois.

Dans ce département d'adoption de Marine Le Pen, le FN est présent dans 20 duels (15 fois opposé au PS, 4 fois au PCF, 1 à l'UMP)

REUTERS