RMC

Matchs interrompus pour chants homophobes: qu'est-ce qu'une insulte?

-

- - -

Depuis quelques semaines, plusieurs matchs de football ont été arrêtés à cause de chants homophobes. Julienne Fleury, philosophe et sociologue, est venue expliquer ce qu’est une insulte et pourquoi ces chants peuvent réellement être qualifiés d'homophobes.

Pour la première fois le 16 août dernier, un match de football professionnel a été interrompu par l’arbitre à cause de chants homophobes. Depuis ce Nancy-Le Mans, comptant pour la 4e journée de Ligue 2, plusieurs autres rencontres ont été arrêtées pour les mêmes raisons. Une initiative qui a été saluée par la ministre des Sports, Roxana Maracineanu.

Plusieurs débats s’en sont alors suivis. "Arbitre enculé" ou "La ligue on t’encule", sont-ils réellement des propos homophobes ? Invitée de Bourdin Direct sur mardi matin sur RMC, la philosophe et sociologue Julienne Fleury a apporté quelques éléments de réponses.

"Elles sont homophobes parce que..."

"Les insultes font parties de notre langage, explique-t-elle. Cela permet d’humilier la personne en prenant des risques qui sont relativement mesurées. Les insultes dans les stades sont d’ailleurs bien souvent homophobes même si elles ne sont pas comprises comme telles.
Elles sont homophobes parce que les personnes se revendiquant de groupes homosexuels se sentent offensées par ces insultes. Il faut savoir quand même, qu’à l’origine, ces insultes ont des significations anti-homosexuels. Elles remettent en cause la virilité des personnes qui ont des actes considérés comme passifs".

En Ligue 1, la rencontre entre Rennes et le PSG, le 18 août dernier, a même été placée sous enquête pas la LFP. Si le match n'a pas été interrompu, la commission de discipline pourrait cependant sanctionner le club financièrement. Le verdict sera donné ce mercredi.

Maxime Trouleau