RMC

Météo: "nous aurons désormais des hivers très différents", prévoit un climatologue

Noël s'annonce printanier sur une bonne partie de l'Europe. Et pour le climatologue Hervé Le Treut, invité de Bourdin direct ce mardi matin, cette tendance va se poursuivre dans les années à venir.

C'est Noël au balcon dans toute l'Europe. 11° en Finlande, 12° en Suède, et presque 17° à Londres dimanche! Beaucoup de records de température sont tombés ces derniers jours. Et pour le climatologue Hervé Le Treut, les records vont continuer à tomber: "On a une tendance à avoir des hivers chauds plus souvent, c'est une tendance qui va se poursuivre ce qui fait qu'on va encore battre des records de manière très fréquente", affirme le scientifique.

La faute au réchauffement climatique? "Il faut prendre ces températures sur le long terme à l'échelle des décennies et c'est vrai qu'on voit des tendances qui sont très clairement corrélées à ce qu'on peut attendre de l'impact des gaz à effet de serre sur la planète", explique Hervé Le Treut.

Il faudra revoir nos habitudes pour s'habituer à cette évolution

Et la douceur a des impacts sur notre environnement: "Il y a plusieurs indicateurs, la glace, la neige mais aussi le vivant qui réagit de manière extrêmement rapide. Il y a des niches écologiques qui sont liées à des températures très précises et effectivement dès que ces températures se déplacent, le vivant évolue aussi".

Faudra-t-il donc nous adapter? "L'émission de gaz à effet de serre va certainement nous conduire à des hausses de température beaucoup plus fortes et à ce moment-là c'est la gestion des rivières, de notre environnement, de notre habitat, des transports qui seront à revoir pour s'adapter à cette évolution", détaille le climatologue.

En attendant, 2016 pourrait être aussi une année chaude: "Il y a un El Nino en cours qui pourrait rendre 2016 plus chaude. Les événements météorologiques ne sont pas prévisibles un an à l'avance mais on a des évolutions qui sont extrêmement claires".