RMC

Morano : « On ne peut rien reprocher d'illégal à MAM »

Nadine Morano, Ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle, invitée de Bourdin Direct ce mercredi

Nadine Morano, Ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle, invitée de Bourdin Direct ce mercredi - -

« Elle n'a pas engagé un euro du contribuable français ». Invitée ce mercredi de Bourdin Direct, Nadine Morano a tenu à défendre Michèle Alliot-Marie suite aux nouvelles révélations du Canard Enchaîné sur son voyage en Tunisie et les transactions de ses parents.

La ministre chargée de l'Apprentissage et de la Formation professionnelle, Nadine Morano, a réagi ce mercredi matin aux affirmations du quotidien satirique Le Canard Enchaîné selon lesquelles les parents de Michèle Alliot-Marie ont acheté les parts d'une société civile immobilière à l'homme d'affaires Aziz Miled - supposé proche de Ben Ali - pendant les vacances tunisiennes de leur fille : « On ne peut rien lui reprocher d'illégal. Elle n'a pas engagé un euro du contribuable français. Elle n'est pas intervenue dans la diplomatie tunisienne et [n'a pas] modifié la position de la France », estime Nadine Morano.
« Cette transaction était engagée depuis longtemps, donc ses parents ont réglé cette transaction à ce moment-là [...]. Comme beaucoup de Français, ses parents ont eu des négociations commerciales dans ce pays ». Selon elle, la ministre des Affaires étrangères n'a pas « failli ; elle est juste partie en Tunisie au mauvais moment ».

Pour écouter le podcast intégral de l’interview de Nadine Morano chez Jean-Jacques Bourdin, cliquez ici.

La Rédaction