RMC

Muette sur ses intentions, Aubry exhorte le PS à l'unité

Deux semaines après le "coup de tonnerre" de l'affaire Strauss-Kahn, Martine Aubry a appelé samedi les socialistes à "rester soudés dans l'adversité" tout en maintenant le suspense sur son éventuelle candidature à la primaire du PS pour l'élection préside

Deux semaines après le "coup de tonnerre" de l'affaire Strauss-Kahn, Martine Aubry a appelé samedi les socialistes à "rester soudés dans l'adversité" tout en maintenant le suspense sur son éventuelle candidature à la primaire du PS pour l'élection préside - -

PARIS (Reuters) - Deux semaines après le "coup de tonnerre" de l'affaire Strauss-Kahn, Martine Aubry a appelé samedi les socialistes à "rester...

PARIS (Reuters) - Deux semaines après le "coup de tonnerre" de l'affaire Strauss-Kahn, Martine Aubry a appelé samedi les socialistes à "rester soudés dans l'adversité" et a maintenu le suspense sur son éventuelle candidature à la primaire du PS pour l'élection présidentielle.

"Sur notre chemin, un drame est récemment intervenu qui constitue d'abord une terrible épreuve humaine", a déclaré la dirigeante socialiste lors d'une convention nationale du parti, à Paris, où le projet présidentiel pour 2012 a été adopté à l'unanimité.

"Seule la justice peut faire surgir la vérité, elle a besoin de dignité et de sérénité", a-t-elle souligné en évoquant l'inculpation de Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol à New York sur une femme de chambre d'un hôtel de Manhattan.

Devant quelque 2.000 militants, Martine Aubry a de nouveau "demandé le respect pour la jeune femme et sa parole" et "pour notre ami Dominique Strauss-Kahn le respect de la présomption d'innocence".

"Plus que jamais, nous devons mobiliser en nous l'esprit d'unité et l'esprit de responsabilité", a-t-elle poursuivi, en appelant responsables du parti et militants à "rester soudés dans l'adversité".

Evoquant l'échéance de la primaire, Martine Aubry n'a dit mot de ses intentions devant les candidats déclarés (François Hollande, Ségolène Royal...) et potentiels (Pierre Moscovici, Manuel Valls...).

"Je prendrai mes responsabilités avec une seule volonté, à la fois ambitieuse et simple, celle que j'ai toujours gardée depuis trois ans : qu'une candidature issue de nos rangs, porteuse de l'espoir attendu, puisse accéder l'année prochaine à la présidence de la République, c'est mon seul objectif", a-t-elle lancé sous les applaudissements.

Le dépôt officiel des candidatures pour la primaire du PS, fixée au 9 et 16 octobre prochains, est prévu entre le 28 juin et le 13 juillet.

Sophie Louet

REUTERS