RMC

Nicolas Hulot et Eva Joly doivent encore convaincre, selon LH2

Alors que débute la bataille pour la candidature écologiste à la présidentielle de 2012, 35% des Français préfèrent voir Nicolas Hulot se présenter, contre 16% choisissant Eva Joly, selon un sondage LH2 pour Le Nouvel Observateur. Toutefois, 43% des perso

Alors que débute la bataille pour la candidature écologiste à la présidentielle de 2012, 35% des Français préfèrent voir Nicolas Hulot se présenter, contre 16% choisissant Eva Joly, selon un sondage LH2 pour Le Nouvel Observateur. Toutefois, 43% des perso - -

PARIS (Reuters) - Alors que débute la bataille pour la candidature écologiste à la présidentielle de 2012, 35% des Français préfèrent voir Nicolas...

PARIS (Reuters) - Alors que débute la bataille pour la candidature écologiste à la présidentielle de 2012, 35% des Français préfèrent voir Nicolas Hulot se présenter, contre 16% pour Eva Joly, selon un sondage LH2 pour Le Nouvel Observateur diffusé mercredi.

Toutefois, 43% des personnes interrogées ne choisissent ni l'un, ni l'autre, signe qu'aucune des deux figures ne s'est pleinement imposée dans l'opinion.

L'animateur de télévision doit dire en avril s'il se lance dans les primaires face à la députée européenne.

Si la légitimité d'une candidature semble nettement établie (74%), "il existe encore un travail à réaliser, quel que soit le candidat retenu, pour imposer une personnalité écologiste fédératrice dans l'opinion des Français", écrit LH2.

Dans ce sondage, Nicolas Hulot se retrouve largement en tête auprès des sympathisants d'Europe Ecologie-Les Verts (51%) et dispose d'un important soutien auprès des classes populaires, avec la préférence de 45% des personnes ayant un diplôme inférieur au bac et de 50% des ouvriers.

Eva Joly, quant à elle, est fortement implantée chez les plus favorisés puisqu'elle est préférée à Nicolas Hulot chez les cadres (25%) et les plus diplômés.

Ce sondage a été réalisé les 4 et 5 février auprès d'un échantillon national représentatif de 955 personnes.

Selon un autre sondage, réalisé par Opinionway fin janvier, les deux rivaux ne séduisent pas le même public et ne sont guère interchangeables.

Ainsi, seulement 29% des électeurs potentiels de Nicolas Hulot voteraient pour l'ex-magistrate. De la même manière, seuls 22% des partisans d'Eva Joly voteraient pour l'animateur de télévision.

Cette enquête montre que Nicolas Hulot prend des voix un peu partout et notamment à droite, tandis que la députée européenne attire surtout les sympathisants de gauche, en particulier chez ceux de la gauche radicale.

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

REUTERS