RMC

"On ne fait pas l’aumône pour pouvoir partir en vacances": le personnel soignant peu convaincu par le don de RTT

Permettre aux salariés de faire don de RTT: c’est la nouvelle idée d'une centaine de députés de la majorité pour récompenser les soignants de leur effort dans la lutte contre le coronavirus. Une proposition qui laisse le personnel médical sceptique.

Donner un ou plusieurs jours de congés pour le personnel soignant. Le principe fait l'unanimité parmi ces Parisiens.

"Pour des personnes qui luttent pour notre santé, ça n’a pas de prix", affirme un premier. "Ca peut être un parti pris par l’employeur. Bien sûr que ça le vaut en plus moi, j’ai été sauvée alors tout ce qu’on peut donner, on le donne", revendique une autre. "Nous on est chez nous, en sécurité et en santé grâce à ces personnes donc je trouverais ça normal", confirme cette dernière.

"Pour qu'ils puissent profiter un peu plus de leurs vacances"

Chaque jour de repos donné serait transformé en chèque vacances pour les soignants au sens large. Christophe Blanchet, député LREM du Calvados, fait partie de la centaine de députés de la majorité à l'origine de cette idée.

"C’est pour que ces soignants dans leur globalité puissent quand ils partiront en famille, profiter un peu plus de leurs vacances en faisant peut-être un restaurant supplémentaire, une visite de musée ou un loisir en plus".

"Ce n’est pas ce qu’on demande"

Mais voilà les intéressés ne sautent pas de joie. Anne Geffroy-Wernet, présidente du SNPHARE, syndicat des médecins anesthésiste réanimateurs.

"Ce n’est pas ce qu’on demande. On ne fait pas l’aumône pour pouvoir partir en vacances. Si vraiment les parlementaires veulent nous faire un cadeau, c’est même pas un cadeau parce qu’ils nous le doivent, il faut qu’ils remettent à plat l’hôpital public".

Cette proposition pourrait être débattue à l'Assemblée dans les prochains jours.

Maxime Brandstaetter et Pierrick Bonno (avec C.P.)