RMC

France-Irlande: "les Bleus vont devoir montrer qu'ils n'ont pas le vertige"

-

- - -

Les Bleus affrontent l'Irlande ce dimanche à Lyon. Cela fait très longtemps qu'ils n’ont pas disputé de match couperet, et ils n'ont peut-être pas le culture des matchs éliminatoires. C’était l’un des thèmes abordés par les Grandes Gueules du Sport, sur RMC, à quelques heures de la rencontre.

L'heure de vérité a sonné. Les Bleus affrontent ce dimanche l'Irlande, à 15 heures à Lyon. Cela fait très longtemps qu'ils n’ont pas disputé de match couperet. Ils n’en ont disputé que quatre depuis dix ans et ils ont perdu la plupart. Les Bleus n’ont pas vraiment la culture de ces matchs éliminatoires, et c’était l’un des thèmes abordés par les Grandes Gueules du Sport, sur RMC, avec Jérôme Sillon, en direct de Lyon. 

Le match contre l'Irlande vient mettre fin à une attente qui aura duré deux ans, date de la dernière grosse rencontre de la France. C'était en 2014, l'équipe de France a essuyé une défaite en quart de finale de la coupe du monde contre l’Allemagne. Avant cela, il y a eu la défaite en quart de finale de l’Euro 2012 contre l’Espagne, et la défaite en finale de la Coupe du monde 2006. A l’Euro 2008, pas de finale car les Bleus avaient été éliminés en phase de poule. La seule victoire dans un math couperet, c’était face au Nigéria, à la coupe du monde 2014 au Brésil, en huitième de finale.

Pas l'engouement de 2014 face à l'Allemagne

L’équipe de France se trouve désormais à une altitude où il va falloir montrer qu’on n’a pas le vertige. Les Bleus en ont-ils discuté ensemble ? On n’a pas l’impression que le pedigree de l’adversaire leur fasse énormément peur même si il inspire beaucoup de respect. On ne sent pas non plus encore l’engouement autour d’une rencontre comme ce quart de finale contre l’Allemagne en 2014.

Peut-être qu’affronter l’Irlande ne va pas non plus tétaniser les Bleus, et ils pourront toujours demander conseil à Aimé Jaquet, le sélectionneur champion du monde 1998, puisqu’il est arrivé en milieu de matinée à l’hôtel de l’équipe de France, sans doute pour rencontrer les joueurs, discuter avec Didier Deschamps.

L'atout Aimé Jaquet

Ce n’est pas la première fois qu’il vient à leur rencontre depuis le début de la préparation des Bleus. Lui sait comment faire car des matchs couperet, il en a remporté quatre. L’aide d’Aimé Jaquet pourra-t-elle compter ce dimanche ? Il faut se souvenir qu’avant 1998 et la victoire au mondial, les médias s’acharnaient contre l'équipe, donc Aimé Jaquet peut ce dimanche apporter cela, montrer comment on se sort de situations difficiles.

C.V. avec Jérôme Sillon