RMC

Halloween: oserez-vous pénétrer dans les "Catacombes", la nouvelle maison hantée interdite aux moins de 16 ans du Parc Astérix?

Halloween: oserez-vous pénétrer dans les "Catacombes", la nouvelle maison hantée interdite aux moins de 16 ans du Parc Astérix?

Halloween: oserez-vous pénétrer dans les "Catacombes", la nouvelle maison hantée interdite aux moins de 16 ans du Parc Astérix? - Parc Astérix

Le parc d'attraction parisien a dévoilé ces nouveautés effrayantes.

Cette fois, le ciel leur est vraiment tombé sur la tête. A l'approche d'Halloween, le 31 octobre prochain, le Parc Astérix propose à ses visiteurs des nouveautés pour la 10ème saison de "Peur sur le Parc".

En plus des animations monstrueuses, des attractions volontairement terrifiantes, les amateurs de grands frissons peuvent désormais s'aventurer dans une nouvelle maison hantée, la quatrième du parc du fameux gaulois moustachu... et la plus terrifiante. 

Les "Catacombes", interdites aux moins de 16 ans, sont en effet réservées à un public adulte... et téméraire. S'inspirant des parcours de certains parcs d'attractions américains dédiés à l'horreur, les courageux sont plongés dans un dédale de 14 salles en plein coeur d'un cimetière. Fosse commune, cadavres et autres apparitions surprises: il faut avoir le coeur bien accroché... Des odeurs sont également diffusées pour rendre l'expérience unique.

"Grosse terreur" assurée

Les plus raisonnables, eux, peuvent par ailleurs se frotter à la "Colère d'Anubis", vivre la "Mission Perdue" ou encore se promener dans la bien nommée "Foire aux 6 Trouilles". 

Si des monstres et autres personnages armés de tronçonneuses peuvent surgir sans prévenir durant ce mois d'Halloween, le public familial peut se repérer grâce à un système de "feux tricolores". Vert: "petit frisson", orange: "frayeur modérée" et rouge: "grosse terreur" assurée. 

Enfin, pour vivre la peur comme jamais, Astérix, Obélix et autre Panoramix ont visiblement trouvé la potion magique: le parc d'attraction consacre, pour cette dixième édition de célébration d'Halloween, quatre nocturnes avec des animations inédites, des spectacles et des terreurs uniques. 

Et c'est un succès: cette période - dont certaines attractions et soirées nécessitent un billet payant spécifique - représente l'un des pics de fréquentation pour le Parc Astérix, qui affiche, selon la direction, un nombre de visiteurs en hausse avec 150.000 Gaulois en plus chaque année. 

Xavier Allain