RMC

Héritage de Johnny Hallyday: "Laeticia va arranger la situation"

Pour Fabien Lecoeuvre, biographe du chanteur, une erreur a été commise et que "personne ne s'en est rendu compte" avant la mort de la star.

"J'aurais préféré que cela reste en famille" mais "j'ai choisi de me battre": dans sa lettre, Laura Smet a laissé entrevoir les tensions qui déchirent la famille Hallyday depuis la mort de Johnny, en décembre 2017.

"Laura Smet a découvert avec stupéfaction et douleur le testament de son père Johnny Hallyday, au terme duquel l'ensemble de son patrimoine et l'ensemble de ses droits d'artiste seraient exclusivement transmis à sa seule épouse Laeticia par l'effet de la loi californienne", indiquent ses avocats Emmanuel Ravanas, Pierre-Olivier Sur et Hervé Témime, dans un communiqué transmis à l'AFP. Quelques heures après cette annonce, Laeticia Hallyday a fait savoir qu'elle avait "pris connaissance avec écoeurement de l'irruption médiatique autour de la succession de son époux", mais dit ne pas vouloir "polémiquer par voie de presse", dans un communiqué à l'AFP. 

"C'est un acte grave pour la société française"

Mais à qui la faute? Johnny Hallyday a-t-il rédigé son testament seul? Toute la question, juridique, est là. Pourtant, Fabien Lecoeuvre, spécialiste de la chanson française et biographe du chanteur, évoque une erreur d'interprétation.

"Personne, que ce soit les conseillers, les notaires sur place, Laeticia elle-même, personne ne s'est rendu compte de ce geste en France de déshériter deux enfants sur quatre. C'est un acte grave pour la société française. Laeticia est une personne très intelligente qui va probablement rattraper la situation. Elle est maman de deux filles. Elle ne pourrait pas imaginer un instant Johnny qui aurait rendu héritiers Laura et David et pas Jade et Joy. Je pense que Laeticia ne s'est pas rendu compte du geste de Johnny" explique-t-il.

Plus concrètement, sont en jeu le patrimoine immobilier de la star, qui partageait sa vie entre la France, les Etats-Unis et l'île de Saint-Barthélémy, les droits de ses quelque 1.300 chansons, des voitures de collection, des motos.

Mahauld Becker-Granier et X.A