RMC

L'actrice Mylène Demongeot est morte à l'âge de 87 ans

Mylène Demongeot à la première de "Salaud, on t'aime" à Paris, en 2014

Mylène Demongeot à la première de "Salaud, on t'aime" à Paris, en 2014 - Martin Bureau - AFP

L'actrice Mylène Demongeot connue pour ses rôles dans "Fantômas" ou "Camping", est morte ce jeudi à l'âge de 87 ans, a annoncé son attachée de presse.

La comédienne Mylène Demongeot est morte ce jeudi à 87 ans a appris France Bleu Mayenne dans un communiqué de son attachée de presse.

"C’est avec une profonde émotion et une grande tristesse que nous vous faisons part du décès de l’actrice Mylène Demongeot survenu le 1er décembre à l’âge de 87 ans", écrit son attachée de presse.

De son vrai nom Marie-Hèlene Demongeot, elle avait commencé comme mannequin avant de partir dans une carrière d'actrice en jouant dans plusieurs grands succès populaires comme "Fantômas", la trilogie "Camping" ou "36, quai des Orfèvres". Alternant films à succès et cinéma d'auteur, elle avait partagé l'affiche avec plusieurs grandes stars du septième art comme Alain Delon, Yves Montand, Louis de Funès ou Jean Marais.

Cinéma, télévision, radio, livres...

Née à Nice en 1935, elle avait épousé le photographie Henry Coste avant de se marier à Marc Simenon, le fils de l'écrivain, en 1966. Présente au théâtre, à la télévision, mais aussi à la radio, où elle faisait partie de l'équipe des Grosses Têtes de RTL, elle avait écrit plusieurs livres. Son dernier essai, "Très chers escrocs" (L’Archipel/2019) racontait ses problèmes financiers avec son conseiller en patrimoine.

Mylène Demongeot avait aussi connu une courte carrière politique, en 1992, en se présentant sur la liste de Bernard Tapie aux éléctions régionales dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Elle était aussi engagée pour le droit de mourir dans la dignité, en étant présidente d'honneur de cette association, et pour le droit des animaux.

https://twitter.com/mmartinezrmc Maxime Martinez Journaliste RMC