RMC

"L'Oscar est pour mon frère mort à 19 ans dans un camp de concentration": sur RMC, l'émotion de Colette, "star" d'un documentaire français primé

La France a reçu un troisième Oscar avec un prix pour le documentaire court "Colette", consacrée à Colette Marin-Catherine, une femme de 90 ans qui fut membre de la Résistance sous l'Occupation nazie. Sur RMC, elle confie son émotion.

Cocorico! Il y avait comme un parfum de France lors de la cérémonie des Oscars, cette nuit. 

La cérémonie la plus suivie d'Hollywood a récompensé le cinéma français: Florian Zeller primé pour le "meilleur scénario" pour "The Father" avec Anthony Hopkins, ainsi que Nicolas Becker, reconnu par l'Académie avec l'Oscar du meilleur son sur "Sound of Metal", qui dépeint un batteur de heavy metal perdant l'audition.

>> A LIRE AUSSI - Oscars 2021: "Nomadland" triomphe et trois statuettes dorées pour la France

Enfin, la France a reçu un troisième Oscar avec un prix pour le documentaire court "Colette", consacrée à Colette Marin-Catherine, une femme de 90 ans qui fut membre de la Résistance sous l'Occupation nazie.

Cette habitante de Caen qui, avec une étudiante part sur les traces de son frère résistant, déporté et tué dans les camp pendant la seconde Guerre mondiale. Une récompense qui tombe le lendemain de son anniversaire. 

Sur RMC, Colette ne cache pas son émotion: "C'est le meilleur cadeau! Mais c'est un cadeau qui je souhaite, j'exige!, je veux partager avec toute l'équipe. Pendant le tournage, et notamment dans le camp, ils ont été d'une discrétion et d'un comportement tellement respectueux, ils ont été parfaits.
Ce film a fait sortir mon frère de "Nuit et Brouillard". C'était un magnifique garçon de 17 ans, intelligent, brillant, sportif. Arrêté à 17 ans, il va mourir à 19 ans d'une façon affreuse et sordide: vous ne croyez pas que c'est triste? On a perdu un bijou: l'Oscar est pour lui, pas pour moi!".
Margaux Bourdin et Xavier Allain