RMC

Mort de Jean-Paul Belmondo: le public pourra se recueillir devant le cercueil aux Invalides

La cour du monument parisien sera ouverte dès 19h30 ce jeudi soir pour saluer "Bebel".

Parce que c'était "Bebel" pour tous et à jamais. Le public pourra se recueillir devant le cercueil de Jean-Paul Belmondo dans la cour des Invalides à l'issue de l'hommage national qui se tiendra jeudi après-midi, a annoncé mercredi l'Elysée. 

L'immense cour, au centre de laquelle sera posé le cercueil, sera ouverte à partir de 19h30 à toutes les personnes qui voudront saluer l'acteur, décédé lundi à 88 ans.

Comment va se dérouler la cérémonie?

Auparavant, un millier de personnes pourront assister - sans réservation mais avec l'obligation d'un pass sanitaire - à la cérémonie qui réunira, à partir de 16H30, le président Emmanuel Macron et son épouse Brigitte, la famille de Jean-Paul Belmondo, ses proches, des membres du gouvernement et des représentants des mondes de la culture et du sport. 

Le chef de l'Etat prononcera l'éloge funèbre avant une minute de silence et la Marseillaise. La cérémonie sera retransmise sur des écrans géants installés sur l'esplanade des Invalides.

Si le public sera installé dans les coursives, la cour, elle, sera réservée aux proches: c'est là que le chef de l'Etat va donc prendre la parole, après une brève cérémonie militaire où après un honneur au drapeau et un passage en revue des troupes, le cercueil du "Magnifique" va être porté par la Garde républicaine. 

S'il est une certitude que le président de la République s'exprimera, des membres de la famille de Jean-Paul Belmondo, peut-être son fils, pourraient également prendre la parole. Des intermèdes musicaux sont également possibles, joués par l’orchestre de la Garde républicaine. 

Habituellement, la cour des Invalides n'est pas ouverte au public à l'issue des hommages nationaux mais elle l'avait été exceptionnellement après le décès de l'ancien président Jacques Chirac, mort le 26 septembre 2019 à 86 ans, et des milliers de personnes s'étaient recueillies sur son cercueil.

Les obsèques de l'acteur se dérouleront vendredi à 11h00 à Paris, en l'église Saint-Germain-des-Prés, a annoncé dans la foulée l'avocat de la famille, précisant que la cérémonie serait suivie d'une crémation dans l'intimité.

Le président de la République Emmanuel Macron a qualifié lundi ce comédien extrêmement aimé de "trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste". 

Romain Cluzel avec AFP