RMC

Pierre-Ambroise Bosse, médaillé d'or au 800m: "Mon esprit s'est déplacé dans chacun des autres coureurs"

Pierre-Ambroise Bosse, champion du monde du 800 m, était l'invité de Raphaëlle Duchemin ce jeudi matin. Le Français est revenu sur sa course aux Mondiaux de Londres le 8 août dernier.

L'athlétisme français a un nouveau chouchou: Pierre-Ambroise Bosse. A 25 ans, l'athlète a remporté la médaille d'or du 800 m aux derniers Mondiaux de Londres. Il est revenu sur RMC sur cette course qui ne s'est pas déroulé comme prévu: "C'était une course difficile. Je me sentais très bien, je me sentais d'attaque pas comme en demi-finale où j'étais nerveux. Et on peut être découragé avec des coups qu'on prend. Au premier quart de la course où on se rabat, j'avais décidé de me placer en pole position et je me retrouve quasiment en fin de peloton".

Et puis la course est devenue quasi-mystique pour le demi-fondeur: "Je ne me suis pas découragé, quand la cloche a retenti je me suis dit 't'inquiète pas, ton moment va arriver, je ne sais pas quand, mais tu vas le faire'. C'est une émotion rare, à aucun moment je n'ai perdu espoir. Je me suis imaginé être quelqu'un d'autre et mon esprit s'est déplacé dans chacun des coureurs. Je savais que si j'étais devant dans la dernière ligne droite je serai devant jusqu'à la fin. J'ai débloqué quelque chose dans cette course".

"C'est la seule course que j'ai envie d'analyser"

Cette course est d'ailleurs la seule que le champion prend plaisir à se repasser: "J'ai du mal à me regarder courir d'habitude mais cette course je l'ai regardée. Quand on gagne et qu'on crée une surprise, même pour soi-même, croyez-moi qu'on a envie de regarder cette course. C'est la seule course que j'ai envie d'analyser".

Le jeune homme met maintenant le cap sur les Jeux Olympiques de 2020: "Je suis fan du Japon, ça serait une très belle histoire. Maintenant il faut continuer".

P.B.