RMC

Polémique El Khomri: "Trop de ministres ne connaissent pas la réalité du terrain"

Pour le député PS du Cher Yann Galut, le fait que Myriam El Khomri n'ait pas su répondre à Jean-Jacques Bourdin sur la question des CDD illustre la déconnexion des ministres de la réalité vécue par les Français.

Yann Galut, député socialiste du Cher assure qu'il "ne veut pas accabler Myriam El Khomri", la ministre du Travail dans la tourmente depuis qu'elle a avoué jeudi sur RMC et BFMTV qu'elle ne connaissait pas la règlementation sur le renouvellement des CDD, mais il avoue que cette ignorance lui "pose problème".

Ce problème, selon lui, c'est que "nous avons de plus en plus de ministres ou d'hommes et de femmes politiques qui n'ont jamais travaillé de leur vie (sic)". Il explique : "Ils sont assistants de groupes, après ils sont assistants parlementaires, après ils intègrent un cabinet ministériel et après ils se retrouvent ministres. D'autres font l'ENA, travaillent dans la finance internationale et finissent ministres. Le problème c'est qu'ils ne viennent pas voir la réalité sur le terrain, comme je le fais et comme le font des centaines de députés de gauche comme de droite".

"Ils ne se rendent pas compte de la misère des gens"

Par conséquent, selon Yann Galut, "ils ne viennent pas se rendre compte de la misère des gens, se rendre compte que pour les salariés ce n'est pas si facile que ça, qu'il y a des salariés qui multiplient les CDD les uns après les autres… Donc ils n'ont aucune conscience de ce que c'est que de vivre avec 800 euros. J'en ai marre d'avoir des gens qui ne sont pas en phase avec la vraie vie".

Quand au choix de l'exécutif de nommer Myriam El Khomri au ministère du Travail, Yann Galut estime qu "s'il faut donner sa chance aux jeunes", il faut aussi "que les ministres aient une expérience de la vie, qu'ils aient travaillé. C'est ça ma critique, j'aimerais que les ministres aient des expériences de terrain, qu'ils aient du vécu".

Démission ?

Par contre, Yann Galut refuse de se prononcer sur l'opportunité pour Myriam El Khomri de démissionner. "Il y a plein de pays où face à une telle situation, la ou le ministre aurait pris ses responsabilités et aurait quitté son poste. Ce n'est pas notre tradition". "Je ne la connais pas, je sais qu'elle bosse énormément, mais ce qui me dérange c'est qu'on est (avec le CDD, NDR) dans le cœur du sujet et de l'évolution de ce que veut Manuel Valls, qui nous a dit qu'il fallait réformer le droit du travail et le contrat de travail. Mais pour porter ça il faut au moins quelqu'un qui connaisse la réalité des choses".

Philippe Gril avec JJ. Bourdin