RMC

A Fleury-Mérogis, le quotidien de Salah Abdeslam sous très haute surveillance

REPORTAGE - Comment se comporte Salah Abdeslam en détention? Comment s'organise la vie de cette prison avec ce détenu forcement particulier? RMC et RMC découvertes ont pu se rendre ce mardi dans cette prison de Fleury-Mérogis, où nous avons accompagné le député LR Guillaume Larrivé.

L'ex-homme le plus recherché d'Europe, Salah Abdeslam, a été transféré il y a une semaine à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis. Dès son arrivée dans ce centre de détention de l'Essonne, le plus grand d'Europe, il a été placé à l'isolement.

Comment se comporte Salah Abdeslam en détention? Comment s'organise la vie de cette prison avec ce détenu forcement particulier? RMC et RMC Découverte ont pu se rendre ce mardi dans cette prison de Fleury-Merogis, où nous avons accompagné le député Les Républicains de l'Yonne, Guillaume Larrivé.

Salah Abdeslam, objet de toutes les curiosités

Comme la loi l'y autorise, il a demandé à entrer dans le centre pénitentiaire pour se rendre compte des conditions de détention et de l'impact de la présence de Salah Abdeslam sur le personnel.

A peine arrivée dans les allées de la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis, notre équipe se fait interpeller. Ils n'ont qu'un nom à la bouche. "Vous êtes venus pour Salah Abdeslam, il est là", hurle une voix depuis sa cellule.

"Pour l'instant, il se comporte bien"

Salah Abdeslam est détenu dans ce bâtiment du 4e étage, dans le quartier d'isolement de la maison d'arrêt. Les cellules qui jouxtent la sienne ont été vidées, pour être bien sûr qu'il ne communiquera avec aucun détenu.

Les seules personnes que le terroriste présumé côtoie sont les 32 surveillants très expérimentés qui se relaient 24 heures sur 24 dans ce quartier d'isolement. Mais aussi la directrice de Fleury-Mérogis, Nadine Piquet.

"Pour le moment, il dort beaucoup, il se repose, il lit", explique-t-elle à notre micro. "Pour l'instant, il se comporte bien. Il n'a posé aucune question. Cette personne détenue pratique sa religion. Dans sa cellule, il a le Coran".

Un "lit avec un système infrarouge"

Salah Abdeslam a également déposé une demande pour voir un aumônier. Il n'a pas encore reçu de courrier. Mais les lettres qu'il pourrait recevoir seront systématiquement lues par le juge d'instruction qui décidera de les lui donner - ou non.

Seul Guillaume Larrivé a pu accéder à ce quartier d'isolement. Il a pu voir comment fonctionne le système de vidéo-surveillance mis en place pour qu'il évite à tout prix de se suicider.

"Il ressemble à un détenu lambda, qui porte un survêtement", raconte Guillaume Larrivé. Ce qui diffère des autres détenus, c'est le système de caméra qui permet de surveiller Salah Abdeslam sous tous les angles et son "lit avec un système infrarouge qui permettra de voir la nuit ce qu'il se passe, avec un compte-rendu très précis, par des agents qui ont cette responsabilité importante pour la nation", explique le député.

Salah Abdeslam sera entendu par un juge d'instruction, pour la première fois sur le fond de l'affaire, le 20 mai prochain.

C. P. avec Stéphanie Collié et Baptiste Besson