RMC

"À partir de maintenant ce sera œil pour œil": des CRS ont reçu des lettres de menaces de mort à leur domicile

C'est dans ce contexte de tension, de violences, au len demain de la manifestation massive contre la réforme des retraites que des CRS ont reçu des menaces de mort à leur domicile par courrier.

"Pour chaque citoyen blessé, ce sera un membre de famille des forces de l'ordre qui subira les mêmes préjudices sans remord. A partir de maintenant ce sera œil pour œil": Voilà ce qu'on peut notamment lire dans les lettres envoyées à plusieurs CRS.

Le courrier est signé de l'acronyme "ACAB", pour: "All Cops are bastards", comprenez, "Tous les flics sont des salauds", en français. Selon le journal Le Monde, les CRS visés sont régisseurs au sein de leur unité. Une fonction qui les oblige à publier leur adresse au Journal Officiel.

"Le métier à risque dans la police nationale est valable pour tous"

Trois d'entre eux ont déposé plainte. Christophe Castaner lui, a réagi dans la soirée. Le ministre de l'Intérieur parle d'actes d'une extrême gravité qui doivent être condamnés par tous.

"Inacceptable" pour Yves Lefebvre, secrétaire général du syndicat Unité SGP-Police FO: "La plupart de nos collègues qui sont menacés aujourd’hui, sont des collègues qui sont affectés sur des emplois de gestion, administratifs dans les compagnies républicaines de sécurité. Ça prouve bien que pour les criminels, parce qu’on ne peut pas employer d’autres termes, un flic reste un flic donc il est tout aussi visé que n’importe quel agent qui peut être sur le terrain ou pas. Il faut donc impérativement considérer que le métier à risque dans la police nationale est valable pour tous".
Anne-Sophie Balbir (avec C.P.)