RMC

Adrien, disparu en 2010 à Chambéry: l'ombre de Nordhal Lelandais

Témoignage RMC - Marie-France Fiorello, la mère d'Adrien disparu il y a sept ans en Savoie, veut connaître la vérité.

Depuis que son avocate lui a confirmé que l'enquête sur la disparition de son fils Adrien serait greffée au dossier Nordahl Lelandais, l'espoir renaît pour Marie-France Fiorello. Cette femme, qui vit à Firminy dans la Loire, attend toujours de savoir ce qui est arrivé à son fils, disparu le 6 octobre 2010 à l'âge de 22 ans. 

En décembre dernier, le procureur de Chambéry a annoncé que les enquêteurs allaient réexaminer toutes les disparitions inquiétantes de la région susceptibles d'être en lien avec le principal suspect de l'affaire Maëlys.

"Il n'aurait jamais dû être là"

Plusieurs détails troublants ont semé le doute dans ce dossier et en premier lieu la région de la disparition. C'est en effet à Chambéry, en Savoie, que le téléphone portable avait été localisé. Marie-France ne sait toujours pas pourquoi son fils s'est rendu là-bas, avant de ne plus jamais donner des nouvelles. 

"Il n'aurait jamais dû être là. Maintenant, qu'est-ce qu'il s'est passé? On ne sait toujours pas. Il y a une porte qui s'ouvre et nous, on veut y rentrer". 

Elle ne veut accuser personne, mais simplement savoir ce qui a pu se passer. Adrien était quelqu'un "de posé, calme, sans histoire" explique-t-elle au micro de RMC. "Je n'ai plus l'espoir de revoir Adrien, mais il ne m'aurait pas fait ça. Je le sais". 

Jérémy Lannuzel et X.A