RMC

Anna attend le procès de son violeur depuis 6 ans: "Quand je fais mes courses, je le vois"

Anna a été violée en novembre 2011. Après une enquête bâclée, clôturée 4 ans plus tard, il n'y a toujours pas eu de procès. Anna vit donc dans l'attente et dans la peur.

Son violeur a pourtant reconnu les faits. Mais 6 ans après avoir violé Anna, il n'a toujours pas été jugé. Et il est toujours en liberté, placé sous contrôle judiciaire.

Anna, 27 ans, se retrouve même parfois nez-à-nez avec lui: "Je fais mes courses, je le vois, ma mère va faire ses courses, elle le voit. Une fois, je suis bloquée chez moi toute la matinée dans mon appartement parce qu'il est resté toute la matinée dans mon immeuble. J'appréhende de sortir je regarde toujours partout parce que j'ai toujours cette appréhension. Ce n'est pas normal".

"J'attends que le procès arrive"

Et aujourd'hui, Anna ne demande qu'une chose, que son agresseur soit enfin jugé: "J'attends que le procès arrive, je pensais qu'il allait être en 2017, au final il ne sera qu'en 2019. Le juge d'instruction chargé de mon affaire a dit qu'il avait d'autres affaires, et qu'il ne pouvait pas faire mieux". Afin d'interpeller le Tribunal de Grande Instance de Caen, Anna a lancé une pétition en ligne en avril dernier.

En attendant, la jeune femme souffre de problèmes de mémoires, de concentration, à cause de l'attente et des angoisses quotidiennes. Anna a même dû arrêter de travailler depuis deux ans: "Quand on est victime de viol on est détruite pour le restant de nos jours, c'est pour ça qu'il faut dénoncer ça, c'est important pour se reconstruire".

Depuis elle reçoit énormément de lettres de soutiens et de remerciement, et espère que toutes les victimes auront le courage d'aller porter plainte. Elle a aussi écrit le Manuel de survie pour les victimes de viol ou d'agression sexuelle: Avant, pendant, après

Alice Froussard (avec P.B.)