RMC

Attentat au colis piégé à Lyon: le suspect bientôt devant un juge antiterroriste

Le principal suspect de l'attentat de Lyon a reconnu avoir conçu le colis piégé dont l'explosion vendredi dernier a fait 13 blessés légers.

Après plusieurs jours de garde à vue, le principal suspect de l’attentat de Lyon est passé aux aveux, jeudi. Mohamed Hichem M., ressortissant algérien de 24 ans, a reconnu devant les enquêteurs avoir fait allégeance au groupe Etat islamique. 

Aux premières heures de sa garde à vue, démarrée lundi après son arrestation à Lyon, le suspect avait d'abord "contesté son implication" avant de passer aux aveux, a expliqué le procureur de la République Rémy Heitz dans un communiqué.

Devant les enquêteurs, il a ainsi indiqué avoir "prêté allégeance en son for intérieur" à l'EI "et reconnu avoir déposé" devant une boulangerie du centre de Lyon, rue Victor-Hugo, "l'engin explosif, qu'il avait préalablement confectionné", a indiqué Rémy Heitz.

Selon une source judiciaire, le jeune homme radicalisé de 24 ans a également "reconnu avoir actionné l'engin". A ce jour, cet attentat n'a fait l'objet d'aucune revendication.

Il doit désormais être présenté à un juge d'instruction après l'ouverture prévue d'une information judiciaire pour "tentative d'assassinats terroristes", "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et "fabrication, détention et transport d'explosif en relation avec une entreprise terroriste". Le parquet va demander son placement en détention provisoire. 

La rédaction de RMC (avec AFP)