RMC

Dons de 572 jours de RTT à la mère de Maëlys: "Un esprit de solidarité très fort" chez ses collègues de l'hôpital de Pontarlier

Lydie Lefebvre, déléguée syndicale CGT au centre hospitalier de Pontarlier, dans le Doubs, a confié sur RMC que cet "élan de générosité énorme devrait se poursuivre".

Un "élan de générosité énorme". Une très large majorité des quelques 1300 agents du centre hospitalier de Pontarlier, dans le Doubs, ont fait des dons de RTT à la maman de Maëlys, disparue en août 2017, tuée par Nordahl Lelandais dans des conditions toujours inconnues. Jennifer de Araujo est infirmière de nuit dans cet établissement et a cessé de travailler depuis l'été dernier.

Lydie Lefebvre, déléguée syndicale CGT de cet hôpital, est revenue sur le chiffre incroyable du dons d'heure de travail réalisé par ses collègues, depuis le mois de novembre dernier et jusqu'à la fin décembre: "Mercredi dernier, dans une note interne, la direction a annoncé le résultat de la collecte. Le nombre d'heures s'élève à 4288 heures exactement, ce qui correspond à 572 jours de RTT, près de trois ans de travail de nuit". 

"Nous allons faire la demande pour poursuivre l'opération"

Toutes ces heures ont ainsi été placées sur un compte épargne temps que le mère de Maëlys a ouvert et dont elle pourra disposer comme elle le souhaite, si elle veut reprendre progressivement à temps partiel ou prendre du temps.

Certains agents ont ainsi donné 1 heure, d’autres, beaucoup plus: "Chacun a donné selon ses possibilités. Nous allons faire la demande pour poursuivre l'opération lors du comité technique car des agents qui sont revenus me faire la demande car ils n'avaient pas pu le faire dans les temps".

Si elle confie ne pas "connaître personnellement" Jennifer de Araujo, Lydie Lefebvre confie avoir vécu "un esprit de solidarité très fort de la part des collègues".

Jean-Jacques Bourdin et X.A