RMC

"Elle doit être condamnée": condamné à tort pour viol puis innocenté, Farid El Haïry contre-attaque

La cour de révision examinait la demande de Farid E. condamné en 2003 pour agression sexuelle et viol.

La cour de révision examinait la demande de Farid E. condamné en 2003 pour agression sexuelle et viol. - BFMTV

Condamné pour viol en 2003 et innocenté par la Cour de révision jeudi, Farid El Haïry veut demander réparation auprès de l'Etat et porter plainte contre son ex-accusatrice.

Il avait toujours clamé son innocence. Farid El Haïry est le 12e Français a avoir vu sa condamnation aux assises annulée ce jeudi par la Cour de révision. L'homme de 41 ans avait été condamné en 2003 pour le viol d'une adolescente de 15 ans, qui a avoué en 2017 avoir menti sur l'identité de son violeur.

Blanchi, Farid El Haïry envisage désormais de contre-attaquer. D'abord, il va demander réparation auprès de l'Etat, via des dommages et intêrets à la hauteur de son préjudice. Il envisage aussi de poursuivre son accusatrice, pour dénonciation calomnieuse. Car pour Farid El Hairy, cet aveu n'est pas suffisant.

"Je crois qu'elle doit à son tour être condamnée pour quelque chose qu'elle a fait, moi j'ai été condamné pour quelque chose que je n'ai pas fait" a-t-il commenté.

"24 ans de douleur, de souffrances, d'insultes"

L'homme a été incarcéré pendant un an. "On ne peut pas effacer 24 ans de douleur, de souffrances, d'insultes. J'ai fait une année d'incarcération, mais les 23 ans d'incarcération mentale c'est le plus difficile, ça restera à vie" a regretté Farid El Haïry.

La jeune femme devrait prochainement devoir s'expliquer sur les accusations qu'elle a portées il y a plus de 20 ans. Elle n'était pas présente à l'audience jeudi mais a fait savoir par le biais de son avocate qu'elle était satisfaite par la décision de la Cour.

Dans la lettre envoyée au procureur en 2017, Julie D. a "confessé avoir menti" et "s'être enfermée dans son propre mensonge". Elle a expliqué avoir été victime d'incestes répétés de la part de son grand frère entre ses 8 et 12 ans, et a porté plainte contre lui.

Lucile Pascanet, avec E.R.