RMC

"Elle rentre toujours": l'inquiétude de la famille de Justine, disparue depuis 4 jours en Corrèze

TEMOIGNAGE RMC. Une femme de 20 ans a disparu à Brive-la-Gaillarde (Corrèze) dans la nuit de samedi à dimanche. Sortie d'une boîte de nuit vers 4h du matin, elle aurait été raccompagnée par une connaissance jusqu'à sa voiture. Depuis, aucune nouvelle. Cette dernière personne à l'avoir vue est en garde à vue et les soupçons qui pèsent sur ce jeune homme semblent forts.

Depuis quatre jours, c'est l'incompréhension et le mystère pour la famille de Justine. Cette jeune maman de 20 ans est sortie à la boîte de nuit "La Charette" à Brive-la-Gaillarde (Corrèze) dans la nuit de samedi à dimanche, mais n'est jamais rentrée.

Un suspect a été placé en garde à vue mardi matin, comme l'a révélé BFMTV, et les soupçons sur lui semblent forts. Cet homme est le dernier à l'avoir vu en vie. Vers 4h du matin, alors qu'elle sort de la boîte de nuit, elle croise cette connaissance. D'après les premiers éléments, l'homme l'aurait raccompagné jusqu'à sa voiture. Depuis, plus aucune nouvelle.

"Elle rentre toujours"

RMC a rencontré les parents de la jeune maman, accompagnés d'une dizaine de proche. "Un samedi par mois elle aime bien aller retrouver quelques copains. Elle danse et puis elle rentre, mais elle rentre toujours parce qu'elle a un petit copain et qu'il l'attend. C'est sa petite soupape un samedi par mois", explique sa maman, Marina.

Le fait qu'elle ne rentre pas ne ressemblerait donc pas à Justine. Elle est très proche de sa famille. "Je vois ma fille tous les jours. Le matin elle m'envoie un message 'coucou maman', le soir elle passe m'embrasser avant que j'aille travailler", ajoute Marina.

Cette jeune femme est maman d'un petit garçon de deux ans et demi. "Elle l'aime plus que tout. Ce petit garçon n'a pas de nouvelles de sa maman non plus depuis dimanche. Elle n'a pas pris de ses nouvelles non plus et ça n'est pas possible", d'après ses parents.

L'homme suspecté était ce mercredi matin toujours en garde à vue.

AB avec Lucile Pascanet