RMC

Accident de car à Millas: "Il est prématuré d'indiquer si les barrières étaient levées ou baissées"

Quatre enfants ont été tués et 16 blessés lorsqu'un bus scolaire a été percuté par un train régional, à un passage à niveau dans la commune de Millas dans les Pyrénées-Orientales. Pour un parent d'élève contacté par RMC "des problèmes étaient connus sur ce passage à niveau"

Quatre enfants tués et 16 blessés, c'est le lourd bilan de l'accident très violent entre un car scolaire, ou se trouvaient les victimes, et un train régional, à Millas dans les Pyrénées Orientales. L'autocar a été coupé en deux sous la violence du choc, qui s'est déroulé vers 16h10 sur le passage à niveau n°25 sur la commune de Millas.

Le fils de Samuel, scolarisé au collège à Millas, est arrivé près du passage à niveau quelques minutes après le drame. Il lui a envoyé une photo où l’on voit les barrières du passage à niveau relevées, un problème récurrent selon lui.

"Vols de batteries"

"Des problèmes étaient connus sur ce passage à niveau, pour des vols de batteries, empêchant les barrières de descendre. Des gens du village ont déjà été confrontés à ce problème. J’ai posé la question au procureur parce que j’ai été choqué quand mon fils m’a envoyé la photo", assure-t-il.

Robert Taillant, le maire de Saint-Féliu d'Avall, commune voisine, assure lui qu'une barrière était levée lorsqu'il s'est rendu sur les lieux du drame: "Est-ce qu'elle s'est levée sous le choc ? Je ne sais pas, seule l'enquête pourra le dire".

"Il est largement prématuré d'indiquer si les barrières étaient levées ou baissées", a assuré de son côté le procureur, interrogé sur un éventuel "dysfonctionnement" des barrières du passage à niveau.

Bourdin Direct