RMC

Personne âgée retrouvée morte à Libourne: "attristé", le maire s’interroge sur le suivi

Sapeurs-pompiers (photo d'illustration).

Sapeurs-pompiers (photo d'illustration). - Philippe Huguen - AFP

Le corps d'une septuagénaire a été retrouvé momifié trois ans après sa mort à Libourne en Gironde. C'est après un dégât des eaux chez un voisin que les pompiers ont fait la macabre découverte.

Un drame de l'isolement: le corps presque momifié d'une septuagénaire a été découvert le jour de la Saint-Sylvestre à Libourne, en Gironde, comme le révèle le quotidien régional Sud-Ouest.

Selon les premiers éléments, le corps aurait été découvert après le signalement par un voisin d'un dégât des eaux. En intervenant, les pompiers sont tombés sur le cadavre de la septuagénaire morte depuis trois ans.

"On peut parler à des gens à plusieurs milliers de kilomètres mais on oublie de parler à ses voisins"

Le maire de Libourne, Philippe Buisson, se dit "estomaqué". Selon lui, ce décès tragique, sans que personne n'ait pris de nouvelles de la défunte, pose question sur le suivi des personnes isolées.

"La puissance publique ne peut identifier toutes les personnes isolées. Le facteur peut continuer à mettre des enveloppes pendant trois ans dans une boite aux lettres qui dégueule. Il n’y avait pas de consommation d‘électricité ni d’eau sur la même période et ça n’a rien fait", déplore l'élu au micro de RMC.

"Avec les réseaux sociaux, on peut parler à des gens à plusieurs milliers de kilomètres mais on oublie de parler à ses voisins. Moi ça m’a attristé et beaucoup questionné. J’ai demandé à mes services d’identifier au mieux les personnes vivant seules. Ça doit aussi interpeller les familles qui doivent faire un minimum d’effort pour nous aider à les identifier", appelle Philippe Buisson.

La rédaction de RMC