RMC

Hautes-Pyrénées: deux enseignants d'un collège tués par balle

Un gendarme (illustration)

Un gendarme (illustration) - DENIS CHARLET / AFP

Deux enseignants d'un collège de Tarbes, une femme de 32 ans et un homme de 55 ans, ont été retrouvés morts. Une enquête pour double homicide a été ouverte.

Un homme et une femme, tous deux enseignants dans un collège de Tarbes, ont été tués par balles à Pouyastruc, un petit village des Hautes-Pyrénées ce lundi en fin d'après midi.

Une femme nue gisant dans son sang

La femme, une professeure de français âgée de 32 ans, est retrouvée nue, gisant dans son sang en pleine rue par un homme du village qui alerte aussitôt les gendarmes. Encore vivante au moment de la découverte, elle meurt de ses blessures quelques minutes plus tard.

Sur place, les forces de l'ordre découvrent également le corps sans vie d'un homme de 55 ans, dans une maison du voisinage. L'homme était un professeur d'éducation physique enseignant dans le même collège.

Les deux victimes ont succombé à des tirs par arme à feu. Les gendarmes lancent alors une enquête de voisinage. Plusieurs témoins disent avoir vu un homme partir et donnent aux enquêteurs quelques éléments.

Le plan épervier mis en place

Le parquet a ouvert une enquête pour double homicide qui a été confiée à la brigade de recherche de Tarbes et à la section de recherche de Toulouse. Une soixantaine de gendarmes sont à ce stade engagés. Selon les premiers éléments, la piste terroriste est écartée. Le plan épervier a été mis en place pour retrouver le suspect.

Les autopsies des deux victimes seront pratiquées demain à l'Institut médico-légal de Toulouse. Les deux victimes ont été retrouvées dans le village ou est domicilié le professeur de 55 ans. Cet homme n'était pas marié, contrairement à la professeure de 32 ans. Son conjoint reste à cette heure introuvable.

Thomas Imbert avec AFP