RMC

"Ils n'arrêtent pas avec leurs motos": la colère des riverains après un rodéo qui a blessé 2 enfants

Deux enfants ont été blessés dont une petite fille grièvement lors d'un rodéo urbain à Pontoise vendredi soir. Le suspect, qui avait pris la fuite, a reconnu les faits lors de sa garde à vue.

Deux enfants de 10 et 11 ans sont toujours hospitalisés à Pontoise, dans le Val d'Oise, après avoir été grièvement blessés par une moto lors d’un rodéo urbain vendredi soir. L’une des deux victimes, une petite fille, a été touchée à la tête et risque de garder des “séquelles neurologiques lourdes”, selon le parquet. Le garçon souffre d'une fracture du tibia-péroné. Une enquête est en cours pour blessures involontaires aggravées du délit de fuite. Le suspect, lui, a reconnu les faits en garde à vue.

Entre les chemins sinueux de ce quartier populaire et boisé, au milieu des barres d'immeubles, un sujet est au cœur de toutes les conversations des rares habitants présents dehors, ce rodéo à moto qui a fini en drame.

Des rodéos quotidiens

Sur un banc, deux retraités. Si elles ne souhaitent pas se confier au micro, elles ne cachent pas leur émotion. "C'est terrible", lance l'une d'elles. "Deux pauvres gamins blessés alors qu'ils s'amusaient", ajoute-t-elle. Mais rapidement, cette émotion laisse place à la colère.

"Ils n'arrêtent pas avec leur moto. Tous les jours, ils zigzaguent sur les chemins de terre, là où mes petits enfants ont l'habitude de jouer au ballon", dénonce-t-elle.

"Ils" ce sont les plus jeunes du quartier. Ils sont assis plus bas, près du parking. Tous connaissent le pilote de la moto. "Bien sûr qu'il n'a pas fait exprès de les renverser, c'était un accident", explique l'un d'eux.

Ils ne s'exprimeront pas plus sur leur ami qui a reconnu les faits en garde à vue en affirmant ne pas avoir vu les enfants qui jouaient.

Maxime Levy avec Guillaume Descours